statistiques web gratuite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/07/2019

Histoire... (153)

La Constitution de l'URSS de 1936 permet de se faire une idée de la bienveillance avec laquelle le pouvoir traitait les citoyens soviétiques... en théorie.

Commentaires

Oui , comme on disait : "Un jour, j'irai vivre en Théorie parce qu'en Théorie tout se passe bien!". C' était comme ça chez les soviets ... :-(

Écrit par : EQUALIZER | 10/07/2019

Je n'aime pas l'article 3, d'emblée très ripoublicain ("sur le papier, vous avez le pouvoir, mais ne vous avisez pas de croire que nous vous laisserons l'exercer, et d'ailleurs, les armes sont de notre côté") : "Tout le pouvoir en URSS appartient aux travailleurs de la ville et de la campagne en la personne des soviets de députés des travailleurs."
J'aime beaucoup l'article 17, qui prouve que l'U.R.S.S., c'était malgré tout plus franc que l'hypocrite U.E.R.S. : "Chaque République fédérée conserve le droit de sortir librement de l'URSS."
Mieux vaut être opprimé par un Staline haut en couleurs et surtout équipé d'un cerveau, que par un Juncker grisâtre au Q.I. à deux chiffres.
"Ha ha, only serious !" ;-)

Écrit par : Blumroch | 10/07/2019

EQUALIZER > Selon une plaisanterie d'alors les responsables auraient dit au bon peuple de ne pas hésiter à demander ce dont il avait besoin afin qu'on puisse lui expliquer comment s'en passer.

Blumroch > On ne sortait pas plus de l'URSS que de l'UE malgré les textes.

Écrit par : Pharamond | 10/07/2019

@Pharamond : I *was* joking, hence the famous "Ha ha, only serious !". ;-)
Notez quand même que cet article 17 n'exige pas les conditions délirantes du fameux article 50 cher au sieur Asselineau et à ses trolls de l'UPR.
https://www.upr.fr/lupr/article-50-du-traite-sur-l-union-europeenne/
Notez le grotesque de la section 5, soit dit en passant.
Ainsi, en théorie, on pouvait sortir simplement de l'U.R.S.S. quand l'adhésion au club de bruxelles est, elle, impossible dans la pratique. U.R.S.S. : 1 ; U.E.R.S. : 0 -- à mon sens.

Écrit par : Blumroch | 10/07/2019

Edit/fix : "irréversible" et non "impossible", évidemment. :-(
Vrai qu'à mes yeux, dissoudre la France (enfin, ce qui en restait) dans une bureaucratie tyrannique était bien une impossibilité, d'où le *lapsus*.

Écrit par : Blumroch | 10/07/2019

Blumroch > Pour la section 5 il faudrait déjà réussir à en sortir ;-)

Écrit par : Pharamond | 11/07/2019

@Pharamond : Suffirait de ne plus trembler devant le juridisme et ses chiffons de papier.
Attitude impensable, évidemment, dans un pays où tous tremblent devant la "légalité" imposée par 20 pour 100 de 50 pour 100.

Écrit par : Blumroch | 11/07/2019

Comme disait la voix off au début de "Mad Max 2" pour expliquer la situation : "leur empire était de papier".

Écrit par : Pharamond | 12/07/2019

Écrire un commentaire