Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/12/2018

Musique (488)

La voix de Marie Laforêt...

Marie Laforêt

La tendresse

Marie Laforêt

Prenons le temps

Marie Laforêt

L'orage

Commentaires

Cher Pharamond, vous avez oublié ce chef-d'oeuvre de putasserie commerciale qu'est :
https://www.youtube.com/watch?v=VTVmvYRUrs0
Une chanson particulièrement appréciée par mon ignoble génitrice qui l'avait achetée et nous la passait en boucle tout en prenant un air douloureux de *mater dolorosa*. C'était presque aussi abominable que "L'amour est bleu" de Mauriat, air fort justement utilisé dans l'épisode "A room with no view" (a.k.a. "L'apprentissage de l'ordinaire") de la série *Millennium* ! ;-)

Écrit par : Blumroch | 18/12/2018

Ah non pas celle-ci ! Elle est horrible, j'aime seulement la Marie Laforêt de ses débuts avec ses chansons naïves et fraîches. Elle s'est ensuite perdue dans les années 70 en essayant de rivaliser avec les nouveaux chanteurs et la vague anglo-saxonne.

Je ne connaissais pas "L'amour est bleu" c'est... hum... sirupeux.

Écrit par : Pharamond | 18/12/2018

Dans tous les cas, c'est la même voix ! ;-)

Dans l'épisode, le Mal incarné déclare aimer cette musique d'ascenseur. Y'a des raisons. ;-)

Écrit par : Blumroch | 18/12/2018

S'il s'agit d'un traumatisme infantile je n'insiste pas.

Je ne connais pas cette série et j'aime bien certaines musiques d'ascenseur, sans doute mon cousinage avec le Mal ;-)

Écrit par : Pharamond | 19/12/2018

En fait si, tout bien réfléchi j'ai vu deux ou trois épisodes chez un ami de l'époque qui en était fan et je me souviens n'y avoir rien compris, mais vous savez comment sont les soirées télévisées chez les copains, on n'est pas dans une salle de cinéma, on regarde, on papote, et on ne comprend pas trop ce qu'on regarde surtout quand c'est assez ténébreux comme cette série.

Écrit par : Pharamond | 19/12/2018

Les épisodes de certaines séries peuvent se voir indépendamment, sans rien connaître du contexte (*Magnum* ou *Equalizer*, par exemple) ; d'autres, pour être pleinement appréciées, exigent d'avoir été vues depuis le premier épisode : c'est le cas pour *Millennium* comme pour *Nikita* (l'originale, excellente, avec Peta Wilson, comme le "remake" avec Maggie Q) ou pour *Supernatural*.
J'aimais beaucoup l'ambiance sinistre de *Millennium*, qui faisait oublier certaines faiblesses. L'épisode qui exploitait judicieusement l'abominable musique "L'amour est bleu" était une fort jolie charge contre le conformisme social.

Écrit par : Blumroch | 19/12/2018

Blumroch > Je comprends mieux pourquoi je n'ai pas compris ;-)

Écrit par : Pharamond | 19/12/2018

Écrire un commentaire