Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/04/2018

Le jeu des deux images (310)

Comme son nom l'indique il s'agit de deux images qui doivent vous permettre par analogie de deviner l'identité d'une personnalité vivante ou défunte. Cette énigme nous est aimablement proposée par Blumroch.

400a.jpg

400b.jpg

Commentaires

Grâce à Google je découvre que ce sont les armoiries du Gouverneur Général du Canada de 1931 à 1953 et l’Île aux moutons en Bretagne et que surtout cela me m'avance guère.

Écrit par : Pharamond | 12/04/2018

@Pharamond : Identifications rapides et correctes. Vous avez donc tous les éléments. ;-)

Écrit par : Blumroch | 12/04/2018

Pour l'instant rien ne me vient...

Écrit par : Pharamond | 12/04/2018

Un indice ?

Écrit par : Pharamond | 13/04/2018

L' île aux moutons fait-elle allusion à la Nouvelle Zélande?

Écrit par : Lucie D | 13/04/2018

Bon, bé, John Buchan, alors.

Écrit par : Eron Amburst | 13/04/2018

Un canadien des Glénan...

Vu comme ça, ce n'est pas immédiat.

NDLR : commentaire saisi SANS avoir lu les précédents...

Écrit par : Popeye | 13/04/2018

@Pharamond : Trop tard ! ;-)
@Lucie D : Ben non ! ;-)
@Popeye : Ben si ! ;-)

Écrit par : Blumroch | 13/04/2018

La couronne de lauriers revient à Eron Amburst qui a correctement identifié John Buchan (1875-1940), avocat, éditeur, historien, essayiste, écrivain et homme d'état.

J'avais l'intention de rendre longuement hommage à cet immense Buchan auteur de passionnants romans, nouvelles et biographies, capable de passer avec un égal bonheur de l'espionnage à l'histoire et au fantastique, souvent sous le signe de la métapolitique. J'aurais rappelé sa présence -- justifiée -- dans les *Admirations* d'un Jacques Bergier découvreur -- éveilleur, même -- exprimant son enthousiasme pour John Buchan, donc, mais aussi pour Abraham Merritt, Arthur Machen, Ivan Efremov, John Campbell, J. R. R. Tolkien, C. S. Lewis, Stanislas Lem, Robert Howard et Talbot Mundy. J'aurais évidemment renvoyé aux quelques pages judicieuses que Gabriel Véraldi avait consacrées à cet auteur "surabondamment doué et formidable travailleur" dans un indispensable petit "Que sais-je ?" consacré au *Roman d'espionnage*. Mais l'utilité, à y bien réfléchir, d'infliger plus longtemps aux membres du club mes *blurbs* et commentaires sans réel intérêt et probablement inutiles ?

La meilleure des recommandations, c'est encore de dire simplement : "Tolle, lege !".

D'improbables curieux trouveront profit à consulter d'abord cette fiche de police décente, rédigée en anglais :

https://en.wikipedia.org/wiki/John_Buchan

avant d'aborder les oeuvres que proposent plusieurs sites Internet, à commencer par celui du projet Gutenberg.

D'honnêtes traductions françaises imprimées existent (entre autres, *La centrale d'énergie* et *Le vingt-sixième rêve*), qui toutefois ne concernent qu'un trop faible nombre des livres écrits par Buchan.

Pour finir, la première image représentait les armoiries du gouverneur général du Canada que fut Buchan, de 1935 à sa mort ; la seconde montrait l'emplacement d'une île dite "aux moutons", située près des Glénans, en référence au roman intitulé *The Island of Sheep* (*L'île aux moutons* dans l'édition française) -- un escalier de trente-neuf marches avait été envisagé, qui aurait été trop évident.

Et merci à tous d'avoir participé et trouvé !

Écrit par : Blumroch | 13/04/2018

Bravo à Eron Amburs pour avoir trouvé la solution et à Blumroch pour cette énigme ! J'avoue découvrir le personnage ; voilà au moins une raison pour que Blumroch continue ses blurbs ;-)

Écrit par : Pharamond | 13/04/2018

@Pharamond : Je n'ai donc pas assez fait la réclame pour *The Moon Endureth*, recueil où figure *The Lemnian*. ;-)

Incidemment, cette énigme ne devrait-elle pas porter le numéro 310 plutôt que 400 ?

Écrit par : Blumroch | 13/04/2018

C'est à dire que votre érudition est telle que je m'y perds un peu dans vos références, mais même si je suis le seul dans ce cas et j'en doute fort, je me cultive grâce à vos blurbs.

Oui, tout à fait, l’œil de Sauron voit juste ; le nombre qui suit 309 est bien 310. Un peu de fatigue, un reste de dyslexie et beaucoup d’inattention ;-)

Écrit par : Pharamond | 13/04/2018

@Pharamond : C'est le principe de numérotation des cartes du parti communiste : on ment sur les effectifs ! ;-)
C'est aussi mathématiques dites premières : 1, 2, beaucoup. ;-)
Je crois me souvenir d'une petite expérience de mathématiques amusantes où le farceur fait faire à sa victime de nombreuses additions avec des nombres finissant par des suites de 9, pour obtenir presque toujours une erreur sur le dernier nombre arrondi de manière mécanique sur la foi des additions précédentes.

Écrit par : Blumroch | 13/04/2018

Je me souviens aussi de cette expérience et de m'y être laissé prendre. Ce qui était significatif chez moi il faut croire.

Écrit par : Pharamond | 14/04/2018

Écrire un commentaire