Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/03/2018

Usurpateur

Dans la série Marseille de Netflix, qui si l'on en croit la bande-annonce semble atteindre des sommets de ridicule, un personnage, rédacteur en chef de La Provence, se nomme Pharamond...

Commentaires

@Pharamond : Y'a pire. Une certaine Eliza Humphreys, femme écrivain ayant pour pseudonyme littéraire "Rita", écrivait en 1893 un roman intitulé *The Countess Pharamond*, riche en révélations sur l'histoire de votre famille ! ;-)

Écrit par : Blumroch | 06/03/2018

Pharamond ce n' est pas rien ! premier roi des Francs !
https://www.france-pittoresque.com/spip.php?article2268

Écrit par : EQUALIZER | 07/03/2018

Vous voulez comme Faye, subervtir le système de l'intérieur? :-)
Rien à voir, mais je peux vous suggérez un jeu des deux images.

Écrit par : Sven | 07/03/2018

Blumroch > Cette Eliza est une cafteuse !

EQUALIZER > Un brin mythologique...

Sven > C'est sa dernière idée ?

Pour le jeu je vous envoie un message privé.

Écrit par : Pharamond | 07/03/2018

Je viens de vous envoyer les images. Désolé pour le premier message vide. J'ai heurté le pad sans vouloir.
Vous vous souvenez que le Keith Richards de la mouvance avait travaillé dans les médias sous le pseudo de Skyman. Un beau gâchis.

Écrit par : Sven | 07/03/2018

Est-il important que le bonhomme est travaillé pour Skyrock quand, malgré certaines nébulosités (hérisson géant, archéo-futurisme, etc. ), on ne peut que constater que son discours est l'un des plus lucides de la dissidence dans l'analyse de notre décomposition ?

Écrit par : Pharamond | 08/03/2018

C'est amusant, mais l'e-mail sans images ne m'est arrivé qu'aujourd'hui alors que le bon était dans ma boite dès hier...

Écrit par : Pharamond | 08/03/2018

Jusqu'au début des années 2000, le discours était parfaitement juste. Voir et écouter Faye me donnent l'impression d'un immense gâchis.

Écrit par : Sven | 08/03/2018

Les commentaires sont fermés.