Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/05/2017

C'est vu (27)

Peu après l'An mil deux aventuriers anglais (?) partis se procurer de la poudre noire en Chine arrivent devant la Grande muraille. Là une armée chinoise sortie d'un manga combat à l'aide de machines extravagantes des myriades de bestioles féroces avec les yeux sur les épaules. Les soldats chinois sont beaux et courageux, protègent avec abnégation le monde de l'horreur et apprendront le sens de l'honneur aux européens. La Grande Muraille de Zhang Yimou est truffé d'invraisemblables et d'anachronismes, son scénario tient sur un grain de riz, mais l'ensemble naïf et spectaculaire se laisse voir comme un film d'aventure de série B des années 50 qu'on aurait gonflé aux effets numériques ; on ne s'ennuie pas une seconde et l'actrice principale est bien jolie. 

Commentaires

le cinéma chinois est mis au service d'un nationalisme naïf mais efficace. Les chinois – tout leur historiographie soit disant mutlimillénaire n'est presque tout entière qu'un bobard est ce depuis bien avant le maoisme – les chinois ont vite compris le rôle du cinéma hollywoodien de propagande dans la construction du roman national. Il y a bien longtemps que pour les chinois "la culture" n'a aucun rapport avec une quelconque "vérité" (voir ces pagodes pour touristes reconstruites en bétons ou ces statues de Xian qui sont des faux notoires)

Ce qui est bizarre c'est que nous n'ayons été capables, nous, que d'un cinéma de deconstruction, c'est a dire contenant autant de mensonge et de propagande mais à chaque fois, à nos dépend !!

Écrit par : Dia | 15/05/2017

C'est ce qu'il arrive quand on est occupé par des forces étrangères (ici mondialistes), elles cherchent toujours à effacer les cultures locales sauf à laisser des îlots folkloriques auxquels personne ne croit et surtout pas les trois figurants déguisés.

Écrit par : Pharamond | 15/05/2017

Sur les statues géantes :

http://www.parislike.com/pdf/Un_mythe_aux_mains_d_argile_JEAN_LEVI.pdf

Écrit par : Dia | 15/05/2017

Merci pour le lien, je connaissais la polémique, mais je n'avais pas vu le dossier complet. Pour moi cela reste une théorie, je ne suis entièrement convaincu.

Écrit par : Pharamond | 15/05/2017

en fait c'est un peu plus qu'une théorie

German museum admits terracotta warriors are fakes

https://www.theguardian.com/world/2007/dec/12/china.germany

Écrit par : Dia@aol.com | 15/05/2017

D'après l'article il s'agit de copies d'originaux donc il y a des originaux. A mon avis il existe des guerriers de l'époque que le peu de scrupule des autorités chinoises et des faussaires locaux a permis de copiés mélangeant le vrai et le faux de façon inextricable. En Chine le contrefaçon sous toutes ses formes est reine. Je peux me tromper, mais que l'armée entière soit fausse me parait peu probable.

Écrit par : Pharamond | 15/05/2017

Triste, surtout quand je pense à "Hero" de Zang Zimou qui est simplement un des mes films préférés. Epique, poétique, romantique, d'esprit nationaliste et graphiquement parfait (mais qui n'est disponible malheureusement que dans une copie dvd absolument pourrie et sans la bande-son originale en chinois):

https://youtu.be/sjVgX0A8Jtc

https://youtu.be/fLxSRdnGucA

Et la musique est sublime:

https://youtu.be/UvrI9Aw0J3k?list=PLF3831010615C80A5



PS: à ceux qui n'ont pas vu le film, je vous recommande de ne pas regarder d'autres extraits; vous défloreriez des séquences magiques.

Écrit par : UnOurs | 15/05/2017

@Pharamond
sans doute il doit bien y avoir quelques morceaux de truc véridiques ici ou là mais enfin il faut surtout VOIR que ce sont des faux en faisant appel à son bon sens :

Ce ne sont pas des faux parce qu'aucun expert occidental n'a JAMAIS pu en examiner un seul qui fût "authentique"
ce ne sont pas des faux parce qu'il en a des dizaines de milliers de copies attestées (comme vous le dites c'est dans la culture chinoise),
ce ne sont pas des faux parce que ces statues sont trop grandes (1m75 à 1m96) pour représenter des chinois de l'époque,
ce ne sont pas des faux parce qu'on ne trouve pas mention de cette armée dans la description pourtant détaillée que Sima Qian fait de la tombe de Qin Shihuang
ce ne sont pas des faux parce que cette découverte archéologique a eu lieu précisément au moment où Mao Zedong se comparait à l'empereur Qin Shihuang

mais se sont des faux manifestes, évidents, naïfs simplement pour quiconque sait que la statuaire stalinienne c'est APRES le moyen-âge, pas avant !!

maintenant le vrai mystère c'est comment ces risibles babioles de grossière propagande peuvent avoir fait leur chemin jusque chez nos "curateurs" et "commissaires" d'exposition.

Il y a là un signe des temps

Écrit par : Dia | 15/05/2017

Pharamond auriez vous la possibilité de demander à Gaelle mann pourquoi mes textes ne passent sur son blog, je plane completement , il faut mettre http:/url, je n'y comprend rien, peut-être pourrez vous m'aider et je vous en remercie, pour le cas ou vous auriez acces a son blog, elle pourrait alors me dire ce qui ne fonctionne pas, à moins qu'elle ne souhaite plus ma présence, je n'insisterais donc pas si elle veut bien me le signifier.
Excusez ce dérangement, je vous en remercie infiniment.

Écrit par : turigol | 16/05/2017

Debord, dans ses *Commentaires* (XVII), penchait pour une falsification :

Le jugement de Feuerbach, sur le fait que son temps préférait "l’image à la chose, la copie à l’original, la représentation à la réalité", a été entièrement confirmé par le siècle du spectacle, et cela dans plusieurs domaines où le XIXe siècle avait voulu rester à l’écart de ce qui était déjà sa nature profonde : la production industrielle capitaliste. C’est ainsi que la bourgeoisie avait beaucoup répandu l’esprit rigoureux du musée, de l’objet original, de la critique historique exacte, du document authentique. Mais aujourd’hui, c’est partout que le factice a tendance à remplacer le vrai. À ce point, c’est très opportunément que la pollution due à la circulation des automobiles oblige à remplacer par des répliques en plastique les chevaux de Marly ou les statues romanes du portail de Saint-Trophime. Tout sera en somme plus beau qu’avant, pour être photographié par des touristes.

Le point culminant est sans doute atteint par le risible faux bureaucratique chinois des grandes statues de la vaste armée industrielle du Premier Empereur, que tant d’hommes d’État en voyage ont été conviés à admirer in situ. Cela prouve donc, puisque l’on a pu se moquer d’eux si cruellement, qu’aucun ne disposait, dans la masse de tous leurs conseillers, d’un seul individu qui connaisse l’histoire de l’art, en Chine ou hors de Chine. On sait que leur instruction a été tout autre : "L’ordinateur de Votre Excellence n’en a pas été informé." Cette constatation que, pour la première fois, on peut gouverner sans avoir aucune connaissance artistique ni aucun sens de l’authentique ou de l’impossible, pourrait à elle seule suffire à conjecturer que tous ces naïfs jobards de l’économie et de l’administration vont probablement conduire le monde à quelque grande catastrophe ; si leur pratique effective ne l’avait pas déjà montré.

Écrit par : Blumroch | 16/05/2017

@UnOurs : A tout hasard, je confirme votre sentiment. *Hero*, de Zhang Yimou, est un très *grand* film, quand bien même le retournement final est prévisible dès les premières minutes -- ce qui n'a aucune importance, puisqu'on peut généralement prévoir les retournements qui se veulent les plus étonnants, sans pour autant nuire à la mécanique.

Écrit par : Blumroch | 16/05/2017

@Blumroch
J'avoue que le "retournement romantique" illustré par cette séquence ...

https://youtu.be/-Wd4vTnqTEk

... m'avait totalement surpris (ceux qui n'ont pas vu le film, NE PAS REGARDER).

Certes, ces "retournements" peuvent être prévisibles, mais il faut les voir d'abord au moins une première fois dans leur contexte, c'est-à-dire dans le suivi du film.

Par exemple, je viens de visionner "Get Shelter", excellent film, quel dommage ce serait de tomber directement sur la dernière scène (qui serait par ailleurs mal comprise).

Écrit par : UnOurs | 16/05/2017

UnOurs > Je n'ai pas vu, mais je vais me laisser tenter même si les 2 premiers liens ne donnent rien.

Effectivement la musique est très belle.

Dia > C'est troublant en effet. Pour la taille ce n'est une preuve le statuaire grec est aussi très souvent surdimensionné.
Quant au pourquoi, il s'agit une fois de plus de la démonstration de la veulerie des institutions occidentales.

turigol > Je veux bien lui envoyer un e-mail, mais je ne vous garantis rien car je ne suis pas un intime de Gaelle Mann.

Blumroch > Texte intéressant. Dommage que personne ne veuille examiner le sujet froidement et objectivement.

Écrit par : Pharamond | 16/05/2017

Ce qui est fabuleux dans "Hero", c'est le caractère "métaphorique" des combats (je ne trouve pas d'autre mot), infiniment plus impressionnants à mon sens que la démesure des mouvements à base de 3D.

https://youtu.be/57TliyF8MFI

https://youtu.be/fLxSRdnGucA

Et les acteurs sont prodigieux. Maggie Chung et sa fureur rentrée, Tony Leung quand il prend sa décision, Je Li au dernier moment etc...

Et je ne suis pas du tout "client" de ce genre de films.

Écrit par : UnOurs | 16/05/2017

Les liens ne passent pas.

Écrit par : Pharamond | 16/05/2017

Et ce n'est pas par snobisme, mais il faut voir ce film en version sous-titrée:

https://youtu.be/RJAU3K60wIk

Écrit par : UnOurs | 16/05/2017

"Les liens ne passent pas."

C'est vraiment étrange. Je clique sur les liens et ils sont fonctionnels. De mon côté, depuis quelques jours, j'ai souvent de la peine à venir sur Hautetfort !

Écrit par : UnOurs | 16/05/2017

Je sais à part pour des films de pure divertissement sans grande qualité je préfère moi aussi les VO.

Ce lien ne passe pas non plus et pour H&F je ne sais pas. Caprices de l'araignée au centre de la toile, peut-être.

Écrit par : Pharamond | 16/05/2017

Essayons avec les liens "longs":

https://www.youtube.com/watch?v=sjVgX0A8Jtc&t=54s

https://www.youtube.com/watch?v=57TliyF8MFI&feature=youtu.be

https://www.youtube.com/watch?v=fLxSRdnGucA&feature=youtu.be

https://www.youtube.com/watch?v=RJAU3K60wIk&feature=youtu.be


Sinon, j'ai vu passer un fichier torrent de 10 mégas pour ce film, malheureusement sur un site de warez ultra-chiant où il faut s'inscrire et partager. Je te tiens au courant.

Écrit par : UnOurs | 16/05/2017

Rien non plus.
Merci, je vais essayer de trouver de mon côté.

Écrit par : Pharamond | 16/05/2017

@Pharamond : "examiner le sujet froidement et objectivement", dites-vous. Mais c'est un propos qu'on pourrait attribuer au Professeur Dreyfisson du *Canon* de Gripari, ça ! ;-) Avec une telle profession de foi, on changerait de bien nombreuses études historiques !

@UnOurs : Je n'avais pas été surpris par cette séquence non plus. Mais bon, dans un registre analogue, j'avais immédiatement compris comment Irène Adler avait transmis le code de son coffre à Sherlock, dans la série de la B.B.C. ;-)

Pour quelqu'un qui se dit "pas du tout "client" de ce genre de films", vous semblez avoir été touché par la grâce !

Écrit par : Blumroch | 17/05/2017

"c'est vu"

Pour moi aussi (je parle de "la grande muraille")
Les bestioles n'ont pas, comme étrangeté, que les yeux sur les épaules : elles ont également le sang vert. Ce qui en fait des ancêtres improbables de Chasseurs à Pied de l'Infanterie Française. (les curieux trouveront certainement dans un moteur de recherche les us, coutumes et traditions de cette subdivision d'armes que les moins de 45 ans ne peuvent connaître...)

Dites, m'sieur le taulier, votre site de streaming est on ne peut plus tentateur.
Ça me fait deux films complets en trois soirs...
Il va falloir que je me restreigne!

Écrit par : Popeye | 17/05/2017

Popeye > Ils sont arrivés, les Tao tei pas les chasseurs à pied, avec une météorite, alors tout est possible.

Ne vous restreignez pas, il suffit juste de prendre pleinement conscience de votre vilenie avant de regarder le film, c'est tout.

Écrit par : Pharamond | 17/05/2017

Oui, en météorite pour les Tao Tei. Alors que les valeureux Chasseurs du 2ème Bataillon sont arrivés par la Chine, à pied bien évidemment, jusqu'au pont de Palikao.

Épisode historique AU-THEN-TI-QUE, de mémoire pendant la guerre des Boxers et donc pendant les fameux "55 jours de Pékin"

Écrit par : Popeye | 17/05/2017

Flute!

Le pont de Palikao, c'est la deuxième guerre de l'Opium en 1860
La révolte des Boxers, et donc les 55 jours de Pékin, là je ne m'étais pas trompé, c'est en 1899/1900.

Écrit par : Popeye | 17/05/2017

D'où le calembour ;-)

Non, la bataille se situe 40 ans avant la révolte des Boxers, pendant la 2me guerre de l'Opium, c'est plus sordide malgré l'exploit militaire.

Écrit par : Pharamond | 17/05/2017

On peut donc mentionner *Les 55 jours de Pékin* sans même faire allusion à la radieuse beauté d'Ava Gardner. Où sont les cinéphiles ? ;-)

Écrit par : Blumroch | 17/05/2017

Cher ami, nous étions au chapitre guerrier ; chaque chose en son temps ;-)

Écrit par : Pharamond | 18/05/2017

Écrire un commentaire