Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/03/2017

On s’africanise

Yvelines : un rhinocéros tué et sa corne tronçonnée au zoo de Thoiry

Des braconniers ont abattu un rhinocéros de 5 ans au zoo de Thoiry (Yvelines) dans la nuit de lundi à mardi.

Un rhinocéros mâle âgé de 5 ans a été abattu par des malfaiteurs qui lui ont volé sa corne, dans la nuit de lundi à mardi, au zoo de Thoiry (Yvelines). C’est vers 9h30 que les soigneurs ont découvert que l’animal, nommé Vince, avait été abattu de trois balles dans la tête et sa corne découpée à la tronçonneuse. L’enclos des rhinocéros se trouve à l’arrière de la réserve africaine du parc animalier. 

Selon nos informations, un ou des tueurs ont forcé un portail, situé à l’arrière du zoo, avant de pénétrer dans le bâtiment où vivaient trois rhinocéros. «Il est possible que les voleurs n’aient pas eu le temps de s’en prendre aux autre bêtes», explique une source proche de l’affaire. 

La ministre de l'Environnement, Ségolène Royal, a indiqué mardi soir avoir saisi le procureur de la République de Versailles et annoncé qu'elle allait «demander fermement aux autres pays européens d'interdire tout commerce d'ivoire d'éléphant et de corne de rhinocéros au niveau européen, comme c'est déjà le cas en France».

Une première en Europe

Une corne de rhinocéros vaut des dizaines de milliers d'euros. Il existe une filière entre la France et l’Asie, particulièrement en Chine où les cornes de rhinocéros ont la réputation d’être aphrodisiaques. Ce serait la première fois en Europe que des voleurs s’en prendraient à un animal vivant dans un zoo. Ordinairement, les voleurs s’emparent de ces cornes dans les ventes aux enchères et autres lieux d’exposition.

Pour l’heure, les militaires de la brigade de gendarmerie de Thoiry mènent l’enquête. Ils ont relevé les traces et indices sur les lieux du crime. Le calibre de l’arme utilisé reste encore un mystère. «On a demandé à faire une radio mais le cuir de l’animal est tellement épais que cela s’avère impossible, précise une autre source. On ignore donc encore avec quelle arme il a été tué». Ce rhinocéros vivait paisiblement à Thoiry depuis novembre 2015.

Source et article complet : Le Parisien via Gaelle Mann

rhinoceros-braconnage-corne.jpg

Commentaires

qui a dit ( en glapissant ) "nicolas sarkozy a réalisé l'africanisation de la france"

eva jolly

ou alors effa choly

et personne ne moufte

on pourrait dire "nicolas sarkozy a réalisé l'africanisation de la france et hanchois molleglande l'a ramenée à l'âge de pierre"

Écrit par : kobus van cleef | 08/03/2017

les problème de bite des asiatiques peuvent se résoudre au viagra , ça coûte quasiment rien et c' est efficace selon les utilisateurs . La corne de rhino est un phanère de la peau comme le cheveu (kératine) .. ni os ni ivoire zéro propriété aphrodisiaque ... la forme de la corne sans doute ? donc aucun effet "sexuel" à moins de s' assoir dessus .. doit bien se trouver des amateurs ? :D

Écrit par : EQUALIZER | 09/03/2017

kobus van cleef > Giscard a amorcé la pompe, Mitterrand a fait de l'étranger l'égal du national, Chirac badait les exotiques, Sarkozy n'en avait plus rien à faire de la France et Hollande est une serpillière.

EQUALIZER > Dans la magie la forme a son importance parce que la kératine ça ne vaut pas le Viagra sinon tous les acteurs du porno se boufferaient les ongles.
C'est curieux ces peuples (les Noirs, les Asiatiques) obsédés par leur virilité. Elles vont moins rigoler nos féministes quand ils seront majoritaires.

Écrit par : Pharamond | 09/03/2017

ha tiens, les rognures d'ongles,on pourrait les commercialiser
lorsque j'étais gosse , le stress de pas vivre comme les autres et d'être une famille "à part" m'avait flanqué , outre une bonne dyslexie ( depuis, heureusement guérie) , une terrible onychophagie
en toute logique, j'aurais donc dû bander comme un âne et ce , dès mes dix douze ans
il n'en a rien été , je vous rassure

Écrit par : kobus van cleef | 09/03/2017

Equa
Tu viens de donner des idées aux policiers qui doivent donner de leur personne dans les kartchiés.
La prochaine fois, ça sera une corne de rhinocéros ! Qu'on se le dise chez les fils de ministres a-afriqués.

Écrit par : Carine | 09/03/2017

Kobus
Et comment as-tu guéri ta dyslexie ?

Écrit par : Carine | 09/03/2017

J'avais causé du Rhino-viagra — il y a bien longtemps, certes...
http://www.martin-lothar.net/article-15406381.html
Bien à vous

Écrit par : Martin-Lothar | 09/03/2017

@ carine
auto rééducation, lecture, lecture , lecture
tout le temps, à voix basse , à voix haute , dans les chiottes dans mon lit, dans les transports en commun, en cours ( ce qui n'a pas amélioré mes performances scolaires , hein )

Écrit par : kobus van cleef | 10/03/2017

bon, ceci dit j'ai guéri du stress , de l'onychophagie, de la maladie de la différence ( que j'ai traité par de fortes doses d'indifférence, hu hu hu ) et même de la dyslexie
en fait il s'agit d'une indifférence à tout
ce qui est parfois zozialement assez Handikapant, voyez?
mais on s'en sort

de plus , ça permet de moquer le troupeau panurgique lorsqu'il va se prosterner devant les zidôles démokratiks

genre janjoraisse , chérie abdul ou batacloche , les lendemains de flingage

et ça , c'est priceless !

Écrit par : kobus van cleef | 10/03/2017

Moi aussi j'avais une légère dyslexie quand j'étais gamin. Sans traitement je n'en suis pas vraiment guéri d'où ma grande difficulté à trouver mes fautes d'orthographes dans ce que j'écris. Je fais avec.

Écrit par : Pharamond | 10/03/2017

@ pharamond

j'ai eu zéro en dictée jusqu'au BEPC ( à cette époque, on nommait pas encore ça brevet des collèges)
où , j'ai eu la moyenne

puis après, n'ayant plus la pression de la note, de la bulle et de l'échec, je n'ai plus fait une seule faute .....

ressort incompréhensible du psychisme infantile ?

sans déconner , heureusement que je suis pas devenu psychanalyste , j'aurais passé trop de temps en introspection pour gagner ma vie correctement .....

Écrit par : kobus van cleef | 13/03/2017

Oui, comme vous dites. Pour moi c'est plus étrange, j'étais plutôt bon en dictée et j'ai d'ailleurs fait récemment un test d'orthographe sur le net où je m'en suis honorablement sorti, mais dès que j'écris un texte j'ai l'impression que mon cerveau se focalise sur le sens et je ne vois plus les fautes que je trouverais si je le relisais un ou deux jours après. Cette disposition mentale a peut-être un nom...

Écrit par : Pharamond | 13/03/2017

@Pharamond : Ne serait-ce pas lié à la lecture sur un écran ? Je l'ai pu constater dans mon ancienne profession : on trouve aisément sur papier les fautes qu'on laisse passer sur le CRT. Mieux encore : le 25x80 en mode texte est plus favorable à une lecture et une mémorisation confortables que les affichages en mode graphique avec polices proportionnelles.

Écrit par : Blumroch | 14/03/2017

La lecture a l'écran y contribue sûrement et effectivement je corrige plus aisément sur papier, mais je reste persuadé que le problème vient de moi en grande partie.
Pouvez-vous me préciser ce qu'est le 25x80, je suis inculte dans le domaine ?

Écrit par : Pharamond | 14/03/2017

@Pharamond : 25 lignes de 80 caractères -- en alignant le texte sur 66 ou 70 colonnes, on obtient à peu près le champ de vision naturel offert par un livre. Mais vous êtes trop jeune pour avoir connu un tel affichage préhistorique !

Écrit par : Blumroch | 14/03/2017

@ Pharamond : j'ai les même problèmes que vous (avec 100000 ans en plus). Mais cela vient "sans doute" de la "ringardise rigide" de notre trop belle langue françoise qui n'aurait plus sa place dans ce monde de ruptures tout azimut et qui serait en décalage complet avec nos cerveaux forcément mondialistes — voire quantiques dans le meilleur des cas.
Rassurons-nous : l'anglais patine et le plus souvent commence à décliner.
Cela étant, je sais que le latin — par exemple — eut une grande faveur pendant des siècles et des cierges, par sa souplesse, même dans la plus grande décadence : une simple déclinaison bien sentie, simple et régulière remplaçait toute nuance de philosophie. Le luxe restant le vocabulaire, oeuf corse.
In fine, comme disait mon noble ancêtre Martinus Caesar Lotharus avant de se suicider et s'enfournant une faucille soviétique et rouillée dans la narine gauche, la langue n'est qu'un outil que l'esprit n'aiguisera jamais.
Bref, il faut réformer le français : il en va de sa survie.
(putain de bordel de merde de nom de Zeus, je sens que je vais encore me faire engueuler là).

Écrit par : Martin-Lothar | 15/03/2017

y a pas mieux à faire que réformer le vronzais?
pas plus urgent , plus vital même ?
plus indispensable ?

si !

il faut ( tadam......) lutter contre marine le penn!

foin des préoccupations sordides concernant le chômisme , la dette, la désindustrialisation, les gnoules dingos qui flinguent à tout va au batacloche, la misère du monde aux portes de l'europe !
ne nous préoccupons pas des comptes zoziaux dans le rouge, du suicide des jeunes , de la pollution des sols et des eaux , des zentrales nukléaires suintantes , du turc qui vient faire ses meetings chez nous, de notre dépendance aux puissances d'argent !

recentrons nous sur l'essentiel!

battre le front nazional !
c'est une impérieux devoir, une mission à laquelle un homme a sacrifié sa vie !
oui, un homme!
enfin, cinq ans de sa vie
c'est beau ,non?
il a sacrifié aussi les moyens de la républik ,mais ça , c'était compris dans le pack , hein, alors de quoi vous plaignez vous ?

allez , trouvez moi le nom du christ revenu parmi les siens qui voue son existenz à la lutte contre marine et vous gagnerez un carambar

Écrit par : kobus van cleef | 15/03/2017

Blumroch > Vous êtes aimable, mais je doute que mon âge ait grand chose à voir dans mon ignorance sur le sujet et effectivement cet affichage est inconnu par moi.

Martin-Lothar > En 90 la niveleuse est déjà passée :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Rectifications_orthographiques_du_fran%C3%A7ais_en_1990
Bêtement, même si je peinais vainement à me souvenir de toutes les incongruités du français, je les aimais bien ; je suis parfois un peu réactionnaire.

kobus van cleef > La lutte contre le Mal n'est-ce pas le dessein de tout être humain se pensant digne de ce nom ?

Écrit par : Pharamond | 15/03/2017

Pharamond : oui, je connaissais cette couillonade énarchisante issue de cerveaux mollusques et néanmoins parasites et à jamais nuisibles qui confondront toujours le marteau d'enclume et le couteau à huitres. Bien à vous.

Écrit par : Martin-Lothar | 16/03/2017

Et encore, vous êtes indulgent car c'est facile de confondre un couteau à huîtres et un marteau d'enclume !
Je connais un énarque qui confond les moutons et les chiens...

Écrit par : Carine | 16/03/2017

Martin-Lothar > Vu qu'ils servent un dessein je ne suis pas sûr, sans les surestimer non plus, qu'ils soient si crétins.

Écrit par : Pharamond | 16/03/2017

Écrire un commentaire