Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/09/2016

C'est vu (25)

Tarzan quitte sa retraite campagnarde pour aller voler au secours des tribus du Congo belge que le méchant roi Léopold tente de réduire en esclavage à l'aide de ses mercenaires. Tarzan de David Yates est une de ces productions hollywoodiennes lourdes et impersonnelles donnant la curieuse impression d'être réalisées par une machine. C'est historiquement fantaisiste et, bien sûr, idéologiquement très correct. Le héros au charisme d'une tranche d’ananas au sirop se promène à l'aide d'effets numériques juste passables au milieu des invraisemblances et d'une Afrique de carte postale peuplée de guerriers bodybuildés et de leurs femmes qui ne pensent qu'à chanter et danser. Les Noirs sont fiers et honnêtes, les Blancs fourbes et cupides, Jane préfère une ruine dans la savane plutôt que le confort de son manoir anglais, l'arme favorite du méchant est un chapelet, l'ami de Tarzan est un Afro-américain parce que sans l'Oncle Sam les Européens ne font que des c...ries, c'est bien connu, et j'en passe.

Commentaires

une base nazie cachée dans la jungle aurait rendu ce film plus crédible.

Écrit par : Coach Berny | 27/09/2016

Oui, Coach Berny a raison ! Hilarant!!!
Mais j'ajouterai, pour être vraiment dans les clous, que la fin doit voir Tarzan découvrir qu'en fait il est amoureux de son ami afro-américain !!!
Là, nous serions au top...

Écrit par : Lebuchard courroucé | 27/09/2016

En tous les cas, pile poil le genre de film que j'évite totalement !

Écrit par : Lebuchard courroucé | 27/09/2016

Allons allons !
Vous avez oublié les autres éléments essentiels à une bonne daubee !
La honte de l'homme blanc devant les massacres perpétrés par ses frères de race
Un épisode de stress post traumatique ( Tarzan _sans banane -revit le moment où il a été enfermé dans une cage)
L'émerveillement de Jeanne la tarzanne ( qui se balade de liannes en liannes ) devant la vie,simple et tranquille de ces peuplades encore en enfance ( d'ailleurs elle s'agenouille devant un gamin,lequel la prend de haut, comme toujours depuis que les gamins sont devenus prescripteur d'achat)
Je crois que j'ai à peu près tout dit
Si je pense à un autre truc,je reposte

Écrit par : kobus van cleef | 28/09/2016

retour au "Mythe du bon sauvage" cher à Rousseau ..
http://www.cvm.qc.ca/encephi/Syllabus/Litterature/18e/bonsauvage.htm

Écrit par : EQUALIZER | 28/09/2016

L'horrible blanc catholique sanguinaire et avide vaincu par l'homme-singe multi-cul : quel symbole - encore un film à la noix de coco ;o)

Écrit par : téléphobe | 28/09/2016

Il faut préciser que le roman original de Edgar Rice Burroughs (Tarzan of the Apes) paru en 1912 n'est pas vraiment bisous avec les indigènes de ce coin jungleux et congolais : des cannibales, les pires ennemis de Tarzan & Cie et de loin les personnages les plus cruels et les plus bêtes de ce livre, lequel, du reste, est interdit dans la plupart des bibliothèques étasuniennes et qu'il est difficile de trouver en version non caviardée dans de nombreux pays. Je vous invite d'ailleurs à le (re)lire (si vous le trouvez) - car c'est vraiment épatant à bien d'autres égards. Bien à vous.

Écrit par : Martin-Lothar | 28/09/2016

Coach Berny > Super idée ! Mais à la fin du XIXe une base nazie ? Hum... avec la collaboration du Von Braun et de Mengele pour une machine à voyager dans le temps, ça doit le faire.

Lebuchard courroucé > Mais la Jane du film a tout de même des atouts que n'a pas le pauvre afro-américain. Peut-être un ménage à trois, alors.

Un film d'aventure de temps à autre ça permet de faire le vide, mais ce genre de film ne remplit pas son office : trop nul et trop idéologique.

kobus van cleef > scénariste à Hollywood ça ne vous tente pas ?

EQUALIZER > Je suis tombé sur un navet de haut niveau c'es la faute à Rousseau.
Merci pour le lien

téléphobe > Oui.

Martin-Lothar > C'est tentant. Les films des années 30, d'ailleurs, ne faisaient pas dans l'antiracisme, loin s'en faut.

Écrit par : Pharamond | 28/09/2016

Oulaaaaa cher Pharamond, vous êtes bien trop pointilleux !!!
La base nazie au XIXe est tout à fait dans les cordes du modernoeud, nous avons bien eu droit à un Heimdall noir dans Thor... Misère...

Écrit par : Lebuchard courroucé | 28/09/2016

C'est vrai, mais Ásgard n'est plus ce qu'il était.

Écrit par : Pharamond | 28/09/2016

c'est vrai que Jane, c'est Margot Robbie.

Groumfphhh....

Enfin, en gros et à peu près quoi

Écrit par : Popeye | 28/09/2016

Ha si mes seigneurs golwing ,et Meyers ainsi que leur ami métro voulaient me proposer un job de scénariste, j'etudierais leurs propositions
De près !
Émoluments, avantages, caisse de retraite et de maladie, rythme de travail, taille des caractères de mon nom sur l'affiche ( sur un scénario de k vn cleef fccoa jfeoa .... soit en gros fellow of corporation cinéma of america ,Joly fellow et coetera of America )....
D'ailleurs, s'ils me lisent, qu'ils sachent que je leur pondrait des trucs millimétrés, de quoi remuer les foules, l'enchanteur des rats des légendes Hallemandes , à côté de moi, c'est peanuts !
S'ils veulent du noir, y aura du noir !
Du chouif ? Y en aura !
Des lesbiennes ? Pareil ! Pourquoi s'emmerder à éviter de parler de la réalité, telle qu'on voudrait qu'elle soit, pas vrai ?
Des nazis ? Bien sûr, on en mettra !
Plein !
Plusieurs couches !
Des méchants nazis ?
Ça tombe sous le sens, il en faut, bon gu !
Des supremacistes blancs, là ,y a même pas à demander !
Obligé obligatoire !
Pas un seul script ne sortira de mon bureau sans supremacistes blancs !

Par contre, faudra de la pub , pour le vendre, le film, pasque là ,il risque d'être un peu indigeste ,voyez ?

Écrit par : kobus van cleef | 29/09/2016

hum
en même temps maintenant que je sais que Perceval était noir (http://ecx.images-amazon.com/images/I/516mHEJbjvL._SY300_QL70_.jpg), je me demande si Tarzan était vraiment blanc. tout ça devient bien confus

Écrit par : Dia | 29/09/2016

hum
en même temps maintenant que je sais que Perceval était noir (http://ecx.images-amazon.com/images/I/516mHEJbjvL._SY300_QL70_.jpg), je me demande si Tarzan était vraiment blanc. tout ça devient bien confus

Écrit par : Dia | 29/09/2016

tiens au sujet de la jungle

avez-vous lu ÇA :

https://francais.rt.com/france/26712-calais--volontaires-accuses-profiter

Écrit par : Dia | 29/09/2016

Popeye > C'est sûr que Samuel L. Jackson à côté...

Dia > Le lien ne donnent rien, mais pour le Perceval coloré j'étais au courant. La série est une série fantastique, mais l'idée est là.

Pour la jungle de Calais j'ignorais, mais je me doute bien que les volontaires ne sont pas des anges. D'ailleurs dans cette abnégation à aider l'exotique et à refuser de regarder la réalité en face je me suis toujours demandé s'il n'y avait pas quelque chose de pervers.

Écrit par : Pharamond | 29/09/2016

Faudrait voir à ne pas oublier que l'ami afro-américain est le petit-fils caché d'une femme tragiquement disparue à Treblinka, sauvagement assassiné par un nazi ancêtre de Donald Trump.
Et que bien sûr, si Tarzan veut épouser son ami, c'est parce qu'il vise les millions d'euros que la sncf va généreusement lui donner, grâce à la suppression des trains de nuit.
Tarzan, salopard !

Écrit par : Carine | 03/10/2016

Un chouïa trop compliqué, votre scénario, n'oubliez que le publique qu'on vise décroche vite.

Écrit par : Pharamond | 03/10/2016

ouais , faut faire simple
je propose
- 15 minutes de séquence standard , pour meubler , voyez ? des péguts ( noirs) qui mènent leurs chevaux boire, ou qui rentrent leurs boeufs blancs dans l'étable ( ha non pas blancs les boeufs ) ou qui font une gentille fête tradi genre lapidation de moukère infidèle ou dégustation de gros vers de bananier , blancs et gras ( non , merde ! pas blancs les vers !)
- une séquence rapide sur les méchants ( blancs , là oui ....comment ça oui? t'avais dit pas de blancs.....ta gueule , on met des blancs , là et pas ailleurs .....) machoires crochetées , crânes rasés , armes blanches étincelantes et fringues rapiécées , ils guettent ( au trou , comme mamie jospac ) à travers les branchages
- une séquence de rapt , une bergère voit les méchants , ils lui foutent un sac sur la gueule pour pas qu'elle donne l'alerte ( mais elle a déjà un sac sur la gueule , y a pas contradiction ? ta gueule ! j'ai dit qu'ils la raptent en lui foutant un sac dessus et pi cé tout ) et après ils la violent puis ils l'égorgent
- la ruée des méchants sur les gentils , 15 minutes de violence avec des ralentis lorsque le père ou la mère du héros meurt en tentant de le défendre ( ou alors les méchants l'enculent , on est en 2016 , ça peut encore passer à la télé pour les zenfants des zécoles )

la suite ?

mais elle est archi connue !
ce sont les heures les plus sombres de notristoire , hitler staline franco mao ( sauf staline et mao , sinon on vendra plus de ticheurte che guevera et il m'en reste plein à fourguer )....marine et jean-marie ....et sarko aussi pour faire bonne mesure
voilà je crois que tout y est, on va en vendre dans le mondentier!

Écrit par : kobus van cleef | 04/10/2016

Notons que mêmes les armes sont blanches.

Écrit par : Pharamond | 05/10/2016

Les commentaires sont fermés.