Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/09/2016

Encore un peu de Soral

Alain Soral : Pourquoi une solution politique est vaine ?

Remarque : Soral aussi fait l'erreur de parler hors propos du fascisme, mais l’effervescence du discours peut excuser ce petit faux pas.

Commentaires

Alaain Soral, c'est le gars qui s'en prend deux de mes connaissances pour la seule raison qu'ils sont gays. C'est pas cool , ça, une ordure en fait.

Écrit par : corto | 07/09/2016

Soral a parfaitement raison dans cette vidéo.
Raison à 99 pour cent.
Le pour cent manquant, et qui change tout, qui rend tout le raisonnement invalide, c'est qu'une démocratie
non représentative ne peut fonctionner que dans le cadre
d'un groupe ethnique cohérent de type européen (avec les Japonais aussi probablement, ça marcherait).

https://s22.postimg.io/jcxtl0gf5/2016_09_07_084146.jpg
https://s16.postimg.io/xmp0j9a0z/2016_09_07_084205.jpg

Je ne comprends pas qu'un gars intelligent comme lui n'arrive pas à piger le truc, qu'une Landsegemeinde avec des Noirs et des Arabes, ça relève de l'aberration.

https://s11.postimg.io/ymtu0jkub/2016_09_07_084221.jpg


PS: il y a 15-20 ans mon canton ressemblait encore trait pour trait à Appenzell des années 75 (et ce n'est pas vieux). En même pas une génération, mon canton a été quasiment effacé.

Écrit par : UnOurs | 07/09/2016

PS2: mais je ne suis pas pessimiste sur les longues échéances.

Écrit par : UnOurs | 07/09/2016

PS3: ah j'apprends que le fascisme était libéral !
Soral n'a jamais lu Pound, Primo de Rivera ?

Quand des chemises noires débarquaient dans le magasin d'un bourgeois accapareur et disaient "demain, les prix auront baissés, sinon...", c'était "libéral" ?

Écrit par : UnOurs | 07/09/2016

corto > Cette sentence c'est aller un peu vite en besogne. Quelques précisions seraient les bienvenues. Ceci étant dit, même à supposer Soral homophobe, ça n'invalide aucunement son propos et ses analyses politiques.

UnOurs > C'est à dire que le choix est entre essayer une réconciliation pour sauver la nation, se replier sur des bases ethniques ou ne rien faire. Il a choisit la première solution.

Pour son "dérapage" il faut se rappeler que Soral est un ancien communiste et chez eux on traite tout le monde de fasciste dès qu'il est d'un avis contraire. Même s'il a fait beaucoup de chemin les vieilles habitudes ne doivent pas être totalement effacées.

Écrit par : Pharamond | 07/09/2016

Tu tapes sur google : alain soral arthus nico et tu verras si tu as le temps.

Soral a peut etre de bonnes analyses politiques mais sur le plan humain c'est une ordure ni plus ni moins, un homophobe de première bourre !

Écrit par : corto | 07/09/2016

Soral est un sous-marin juif au rôle très subtil : il doit faire passer le message que le "juif du quotidient n'y est pour rien" et il ne manque jamais de préciser qu'il ne fait pas l'amalgame avec les oligarques.
Alors que les oligarques tiennent leur pouvoir du soutient souvent muet, mais indéfectible de leur base.
Les oligarques les remercient en arosant du pognon de la FED toutes les organisations juives de la planète.

Écrit par : Jazzman | 07/09/2016

Déjà dit souvent, mais la réconciliation était possible à cette époque...

https://youtu.be/NUS-tB8uu-I

... juste trente ans de retard.

J'adore ce film.
Pour ceux qui ne l'ont pas vu, ne pas regarder cet extrait...

https://youtu.be/mSNYRch1rNQ

... c'est la fin du film.

Écrit par : UnOurs | 07/09/2016

Il était sympa, Karim Kacel (j'aimais beaucoup sa chanson "Banlieue") :

https://youtu.be/XxbIXBSHFM8
https://youtu.be/LJdiz55Iwl0


https://youtu.be/7wo3XgjJNBw
https://youtu.be/AlfzT8T2sQU
https://youtu.be/1rsAHkJcokY

De la bonne chanson française (oui).


Que tout cela paraît loin, loin du jihad chez nous, des attentats islamiques et des têtes coupées.

Écrit par : UnOurs | 07/09/2016

"Soral est un sous-marin juif au rôle très subtil..."

Il m'est arrivé, énervé, d'émettre cette hypothèse.

En effet, la "réconciliation", si elle était réussissait, ce ne serait jamais qu'une façon originale d'aboutir au "melting pot" d'Israel Zangwil ou à la "diversité" de Zellen. Et le Machiah pourrait enfin venir.

Mais franchement, je pense que Soral se plante simplement sur le sujet. Toujours cette incapacité, par crainte ou par manque d'intelligence, de reconnaître le primat du fait ethnique. Et d'ailleurs, cette incapacité, on la trouve aussi, et très largement, de notre bord et pas seulement chez les moins bons.

Sur les "Juifs du quotidien", j'ajouterais que la vision de Soral pêche sur le fait que ces gens, certes, sont peut-être moins "juifs-israéliens" que les autres, mais ils restent néanmoins des "errants", donc des Juifs fonctionnels de plein droit.

Quand un Atzmon conspue Israël au nom de l'antiracisme et de la haine des frontières, il reste pleinement et fondamentalement un "errant", donc un Juif préparant, même sans le vouloir explicitement, les conditions de l'arrivée du Machiah.

Ceci dit, n'étant pas moi-même antisémite, un européen juif qui cesserait d'être "juif" au sens de l'identité religieuse et qui se départirait de toute pensée planétariste (1), pour moi, il cesserait d'être juif. Evidemment, cette trajectoire ne concerne probablement que des exceptions, des âmes d'élite.



(1) on peut d'ailleurs être pleinement planétariste sans être juif, cas malheureusement très commun aujourd'hui en Occident. Essayez d'expliquer par exemple à un groupe même non juif que tout ce qui sépare, tout ce qui distingue, tout ce qui maintient est par essence bon et non pas Le mal comme on nous le dit aujourd'hui, hé bien, bon courage !

Écrit par : UnOurs | 07/09/2016

corto > Oui, je me souviens maintenant. J'avoue n'avoir pas suivi la polémique qui a suivi parce qu'elle ne m’intéressait pas. La vidéo originale des deux compères n'était pas du meilleur goût et un tantinet exhibitionniste, mais les commentaires homophobes appelant à les éliminer ou je ne sais quoi sont assez déplorables. Soral ne les a pas écrits, il s'est contenté, à ce que j'ai pu en lire, de faire des "blagues" qui ne l'honore pas, il est vrai. Personnellement je crois qu'il y a des choses plus graves. Qui fait des vidéos s'expose à des critiques, et quand la vidéo est "typée" on peut s'attendre à des réactions plus fortes. Je ne défends pas Soral, qu'il assume ce qu'il dit, et je ne le connais pas assez pour savoir le genre d'individu qu'il est réellement, aussi j'en reste à son combat politique qui me semble courageux et utile.

Jazzman > Je ne crois pas.
Quant aux Juifs, leurs élites ont certes leur soutient, mais c'est parce qu'ils les tiennent en otages en entretenant la paranoïa. En désignant comme un loup le moindre bruit dans les buissons on regroupe mieux le troupeau.
Pour moi E&R constitue un réservoir d'idées assez variées d'où il en sortira peut-être quelque chose.

UnOurs > Atzmon est un artiste, donc bohème. Quand je me suis intéressé au personnage j'ai cru un moment que c'était l'enracinement israélien qu'il rejetait, mais en fait sa critique de la judéité va beaucoup plus loin. Dommage que je trouve sa musique atroce.
Je pense que Soral croit que la réconciliation est encore possible, ce dont je doute, mais pourrait-il s'exprimer s'il prônait autre chose. Peut-être son raisonnement est-il déjà parvenu à une autre conclusion qu'il ne peut avouer.

Écrit par : Pharamond | 07/09/2016

@Corto: ce qui est assez surprenant, ce que l'un des deux compères (par ailleurs assez drôles dans leur style, qui n'est pourtant pas ma tasse de thé) porte une croix !

En fait, ce qu'il faut rejeter, c'est le "bas de gamme", l'homophobie bas de gamme, le racisme bas de gamme etc...

Et toujours être prêt à faire des exceptions, tant qu'elles ne deviennent pas des règles. En fait, on ne peut pas haïr tout le monde et tout le temps, sans se détruire soi-même à la fin.

Écrit par : UnOurs | 07/09/2016

Donc finalement ce sont les juifs les victimes. Je me disais aussi que mon raisonnement devait pêcher quelque part, mais je ne voyais pas où...

Écrit par : Jazzman | 07/09/2016

Jazzman > Oui et non.
Quand il il y a persécution, et il y en a eus, ils sont victimes. Quand leurs élites les prends en otages, ils sont victimes, dans une moindre mesure. Mais leurs élites n'hésitent pas à persécuter ceux qui se mettent sur leur chemin, juifs ou goys.
Je ne crois pas à une malignité "raciale", mais à une adaptation depuis des siècles. Ils ont pris le créneau qu'ont leur a laissé et y excellent.
Ils ont pu être des serviteurs zélés et compétents du pouvoir. Cependant, je crois aussi que cette position leur a permis, je parle toujours des élites et de leurs leviers, à nuire très efficacement à qui s'opposent à eux, que ce soit des individus, des groupes et même des états.
Leur nomadisme entre très souvent en conflit avec les nations, mais s'ils se sédentaires, s'ils se convertissent les élites perdent leur puissances. Jadis les soubresauts de l'Histoire leurs rappelaient régulièrement leur identité, aujourd'hui le culte de la Mémoire permet qu'ils s'en souviennent pour l'éternité. Et leur solidarité, voulue ou forcée, est une de leur force. Voilà ce que je crois.

Écrit par : Pharamond | 07/09/2016

Le scaphandrier nettoie la coque du sous-marin. C'est fascinant le monde du silence.

Écrit par : Jazzman | 07/09/2016

Le scaphandrier a répondu sincèrement et peut se tromper. S'il nettoie le sous-marin, il le fait bénévolement en pensant que celui-ci pourra être utile et que vous vous trompez sur l'identité de son propriétaire.

Écrit par : Pharamond | 07/09/2016

On prête (sans intérêts!) aux "juifs" des qualités qu' ils n' ont pas et des défauts qui nous ressemblent .. Nous devons nous soucier de nos seuls intérêts civilisationnels/européens et pour tout dire , en l' état actuel des choses , de notre survie en tant que "peuple" (européen-blanc) et donc bienvenue à tous ceux qui partagent ce bien commun .. quant aux autres , ennemis déclarés (ou traîtres) pas d' état d' âme à les combattre de toutes les façons possibles .. s' il se trouve quelques extra-européens AVEC nous , tant mieux ! on ne refusera aucune bonne volonté . Comme on dit , quand il y a le feu , on ne demande pas la religion du pompier .
Oui , pour la Suisse , j' ai vu le changement aussi .. comme l' Autriche ou l' Allemagne .. toujours à sens unique d' ailleurs ! la colonisation (blanche) n' a été laissé aucune trace "raciale" importante en Afrique/Asie . Du métissage à la marge qui s' est noyé dans la masse innombrable .. les blancs n' ayant été qu' une infime minorité .. une goute de lait dans une cuve de café .

Écrit par : EQUALIZER | 07/09/2016

Je suis d'accord avec vous, notre survie en tant de civilisation devrait être notre unique dessein. Et pour cela il faut du pragmatisme qui ne semble pas notre fort.

Écrit par : Pharamond | 07/09/2016

Et que lis-je ? bingo ! un article avec lequel je suis à 101% dacodac ! ce qui m' est assez rare ...


http://synthesenationale.hautetfort.com/archive/2016/09/06/s-adapter-ou-s-en-aller-5844595.html

Écrit par : EQUALIZER | 07/09/2016

"Alors, pourquoi ce qui est possible ailleurs, ne le serait-il pas en Europe ?" Parce que ce n'est pas nous qui décidons, mais les laquais de Bruxelles que les citoyens élisent et éliront encore.

Écrit par : Pharamond | 07/09/2016

Eric Zemmour dit des vérités aussi ... le dire est-il du philosémitisme ?
https://www.youtube.com/watch?time_continue=323&v=fz0Mwhq8OEg

Écrit par : EQUALIZER | 08/09/2016

Zemmour tape juste, comme souvent, et les journalistes de RTL sont des roquets, comme toujours.

Écrit par : Pharamond | 08/09/2016

Les commentaires sont fermés.