Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/05/2016

J'trouve plus ma baïonnette ! (2)

Sur l'échelle du grotesque et de l'irrespect je ne sais pas si les gamins qui courent parmi les tombes en rigolant et qui se tortillent au son des bidons frappés se démarquent beaucoup du rappeur insolent et crétin. La France éternelle qui a bloqué le chanteur à casquette en rase campagne s'est laissé déborder par les myriades adolescentes ; vaincue par le nombre, sans doute. Bien sûr la réacosphère et la "droite qui a des valeurs" s'insurgent contre cette nouvelle démonstration du niveau de dégénérescence atteint par le pouvoir, mais elle n'a rien empêché. Hazard et Black M peuvent continuer à bouder et à jouer les victimes, l'argent du contribuable et la patience de la population à être gaspiller pour célébrer le pouvoir, nos racines oubliées parce que recouvertes d'immondices multicolores, ludiques et festives. Certains se satisferont sans doute sans l'avouer que la couleur dominante s'en est trouvée différente grâce à l'éviction d'Alpha Diallo. La belle victoire !

 

Commentaires

L'organisateur du footing:

http://ukjewishfilm.org/people/volker-schlondorff/

Ce qui me donnerait presque envie d'aller faire de l'aérobic à Os-witz.

En fait, tout ceci est une façon très claire de dire: "vous avez osé vous élever contre le peuple-dieu, ainsi nous pissons sur les tombes de vos morts". Mieux, "nous forçons vos enfants à pisser sur vos propres tombes."

Et dire qu'il y a quelques années, une éternité, j'étais très classiquement judéo-négatif. Mais plus on creuse, moins on trouve de belles choses.

Écrit par : UnOurs | 30/05/2016

A titre de comparaison:

https://youtu.be/bS1546eFwYY

Mais putain, attaquez l'ouest, attaquez-nous, que je puisse monter sur un de vos chars !

Écrit par : UnOurs | 30/05/2016

Un ramassis de "Charlies" circoncis du bulbe rachidien !
Mon chat, Moortje, leur pisse dessus ;o)

Écrit par : téléphobe | 30/05/2016

UnOurs > J'ignore s'il y avait une réelle volonté sacrilège (je crois surtout à la bêtise et l'ignorance crasse), mais le résultat est à vomir.
Moi aussi j'étais plutôt pro sémite, puis je suis devenu pro sioniste, maintenant je ne suis plus ni l'un ni l'autre ce qui pour les institutions doit faire de moi un antisémite, je suppose.

La Russie est encore une nation, elle peut encore avoir des références culturelles. Nous, nous sommes le monde, toute célébration doit être internationaliste et pouvoir être exportée à Berlin, Athènes ou Barcelone sans rien changer aux costumes, à la chorégraphie ou à la musique. D'où cette bouillie internationaliste à grand renfort de maîtres d'oeuvre étrangers.

Mistersmith > ça rejoint effectivement ce que je pensais, tant pis pour ceux qui ont crié victoire un peu trop vite, croyant y voir un peu précipitamment un premier pas vers une reconquête.

téléphobe > Je suis Moortje

Écrit par : Pharamond | 30/05/2016

C'est curieux chez les gaucho-socialistes et assimilés ce besoin de tout dégueulasser.

Volonté de détruire tous les piliers de notre civilisation.
Là, ils osent s'attaquer à un des piliers de toutes les civilisations : le respect des morts est commun à toute l'humanité.

Mais "Les cons, ça ose tout, c'est même à ça qu'on les r'connaît"

Écrit par : PhD | 31/05/2016

Admettre une fois pour toutes qu'il existe un problème sioniste - qui ne concerne PAS directement la Palestine - ce n'est ni complotiste, ni antisémite. Pas plus qu'on a besoin d'être "islamophobe" pour reconnaître que le jihadisme existe et pose un problème en Europe, en considérant comme secondaires ceux qu'il pose en Orient.

Dans l'un comme dans l'autre cas, on ne fait ni de TOUS les juifs des fourbes avides de pognon et de pouvoir, ni de TOUS les mahométans des malades explosifs. On se borne à constater que deux minorités ethniques non-européennes sont prises en otage par une sous-minorité de cinglés qui prétendent parler en leur nom, et que leur propre majorité ne réduit pas au silence ni à l'impuissance avec la plus extrême des rigueurs.

Contrairement à Monsieur Toubab, Messieurs Casher et Hallal ne sont pas empressés de se distancier de leurs propres extrémistes hallucinés. J'ai envie de dire que c'est tout à leur honneur, mais c'est aussi tout à notre désavantage. Ils restent armés, tandis que nous avons jetés nos armes et baissé notre froc. Qu'ils aient raison en soi n'implique pas qu'il faille accepter la situation : il faut au contraire nous aligner. C'est la seule manière acceptable de "niveler le terrain de jeu".

Conséquemment, on en vient à prôner l'application du simple principe de précaution et recommander la quarantaine pour toute la cargaison, puisqu'effectuer un tri minutieux serait à la fois

° techniquement difficile voire impossible (tout l'appareil militaire et policier disponible n'y suffirait pas)

° moralement injustifiable (on ne parle pas de liquidation massive, mais de rapatriement)

° économiquement et politiquement stupide (le continent a prospéré des milliers d'années sans les uns ni les autres, et retiré moins de bénéfices que d'emmerdements avec leur présence, plus que dispensable).

L'option keffieh est renvoyée dos-à-dos avec l'option kippa, le tout bien ficelé, la chasse tirée dessus, bon retour aux égouts.

Écrit par : Stag | 31/05/2016

Comme toi, Pharamond, je ne suis même pas antisémite. Ce n'est pas à un état personnel que je m'attaque, mais à un comportement collectif. Et je peux même être largement patient, sachant que la superstructure "juif" est suffisamment puissante, pour que l'individu juif ait de la peine à s'en distancier.

Écrit par : UnOurs | 31/05/2016

Et le paramètre "sionisme", certes prépondérant, n'est pas le seul à prendre en compte. Prenons par exemple, l'antisioniste Gilad Atzmon. Certes, il ne se dit plus juif, mais il reste de part sa mentalité sans-frontiériste un "errant". Plus juif, mais juif quand même.

Écrit par : UnOurs | 31/05/2016

Il n'y a ni erreur ni ignorance.
Assez de mansuétude.
Il y a volonté délibérée et brâmée bien fort de nous chier dessus.
Comment aurions-nous pu nous opposer à cette profanation ? Quelqu'un était au courant de ce qui se tramait ?
Encore merci à monsieur rama yade
Tout cela se paiera.
Vivement le prochain concert de sifflets et de tambours lors de la énième cérémonie mémorielle de leur éternelle chouina.
Ni oubli, ni pardon. Jamais.

Écrit par : Carine | 31/05/2016

PhD > C'est une pensée mondialiste pour faire bref, Sarkozy et sa clique n'ont pas fait beaucoup mieux dans le culturel bobo mémoriel.

Stag > Je suis d'accord. Et comme le tri est impossible il faut savoir prendre ses distances. A leur décharge il est difficile de se démarquer de ses éléments les plus malfaisants. Nous-mêmes devons donner une piètre image du Toubab pour l'Africain qui voit ses richesses partir vers les pays riches, pour le Moyen-oriental qui se prend des bombes made in UE sur la binette, pour l'exotique qui voit débouler les touristes bruyants et irrespectueux dans leur contrée et les dollars laissés ne font tout oublier.

UnOurs > J'en suis aussi là.

Encore qu'Atzmon soit un artiste, et les artistes c'est toujours un peu bohème.

Carine > Ce n'est pas de la mansuétude, mais je ne crois pas au "tout malfaisant", il y a une bonne part d'impossibilité à s'adapter au monde réel chez eux. C'est comme de demander à un Touareg de devenir fermier, c'est un nomade il ne voudra pas et ne pourra pas comprendre l’investissement quotidien, le travail au rythme des saisons, le respect du sol etc. Nos maîtres sont ainsi ils essaient parfois mais ne comprennent rien à ce qui fait une nation.

Écrit par : Pharamond | 31/05/2016

Carine, un de mes meilleurs amis d'école est juif (évidemment, on ne parle jamais de ces questions) il est totalement ignorant de toutes ces choses. Sa maman a même une fois essayé de me convaincre de voter UDC (elle connaissait pas l'oiseau) :-)

Leurs élites sont très majoritairement néfastes, mais au niveau du bullot, c'est bullot pour bullot. Et un bullot encapsulé dans une structure identitaire (1) aussi forte aura d'autant plus de peine de s'en détacher. D'une certaine façon, s'il lui arrive de se comporter en "néfaste", c'est sans en être réellement conscient.

C'est pour cela qu'il faut s'attaquer impitoyablement au comportement, en restant totalement indifférent à la personne. Quand on attaque une place forte, il faut toujours laisser une porte de sortie (j'en viendrais presque à penser que la "réconciliation" du père Soral relève de cette tactique).

De cette façon, l'individu concerné sera responsable de son choix et c'est sa faute qui le condamnera, pas nous.


(1) me font bien marrer aussi les antisémites de type classique qui raisonnent en "nègres" en attribuant au sang une valeur quasi magique.

Écrit par : UnOurs | 31/05/2016

vidéo que j'extrait du site yenamarredesconnards pour son intérêt

https://youtu.be/aoQLUFCs2_c

Écrit par : Mistermsith | 31/05/2016

Merci de la reprise, Mistermsith...très honoré....

Écrit par : Jean Aymard | 31/05/2016

"Sarkozy et sa clique n'ont pas fait beaucoup mieux dans le culturel bobo mémoriel."

C'est parce qu'ils ont laissé faire les cultureux degôche et qu'ils ont été le plus souvent trop lâches et veules pour oser s'opposer à leur saletés.

Mais malgré tout le mépris que m'inspire l'UMP, je ne vois personne, chez ces branquignols pour avoir l'idée de faire gambader des jeunes sur 16000 tombes.
De là à oser dire non à une figure culturelle de la gauche, c'est une autre histoire.

Écrit par : PhD | 01/06/2016

Mistersmith > Plus de 2 heures ! Je la visionnerais quand j'aurais un peu de temps. Merci pour le lien.

PhD > "C'est parce qu'ils ont laissé faire les cultureux degôche et qu'ils ont été le plus souvent trop lâches et veules pour oser s'opposer à leur saletés."
"De là à oser dire non à une figure culturelle de la gauche, c'est une autre histoire."
Tout le problème est là, entre faire ou laisser faire, je crois qu'on est aussi coupable. Mais je vous l'accorde la gauche a un petit supplément dans le méprisable.

Écrit par : Pharamond | 01/06/2016

La seule réponse adéquate à ceux qui nous crachent à la figure nous vient aujourd'hui 1er juin de Boris Le Lay, il me semble.

http://www.contre-info.com/

Écrit par : Danny | 01/06/2016

Oui, j'ai vu avec plaisir cette vidéo de Le Lay. Malheureusement notre camp ne peut pas faire basculer les choses, elle ne peut que se regrouper en attendant le bon moment. Seules la racaille et l’extrême gauche peuvent faire tomber nos dirigeants en bloquant le pays et le risque c'est que certains esprits s'échauffant chez nous en viennent à faire des choses inconsidérées et finir dans les geôles de la république. Il faut s'avoir attendre.

Écrit par : Pharamond | 01/06/2016

Sauf erreur, Le Lay est également un déçu de "l'occidentalisme" (certes, il y a longtemps). Les gens déçus sont souvent les plus virulents et là, on peut être virulent avec raison. Bibi également, plus il a creusé, moins il a trouvé de jolies choses.

Écrit par : UnOurs | 01/06/2016

Qu'entends-tu par "occidentalisme" ?

Écrit par : Pharamond | 01/06/2016

Il y a pas mal d'années, il se disait que Boris Le Lay avait été dans un truc du style Breizh-Israël, ce qui pouvait lever quelques suspicions étant donné quelques propos bien sentis sur certains sujets bien sensibles. Mais vu les emmerdes qu'il a récoltées, cela a levé à mon sens tous les éventuels soupçons.
Il y a très très longtemps, j'ai bien dû commettre moi aussi quelques posts "atlanto-sionistes" (je ne suis un vétéran que du clavier).

Écrit par : UnOurs | 01/06/2016

Le monde évolue si vite qu'il faut adapter sa vision parfois dans la précipitation avec peu d'éléments.
Un antisioniste depuis des décennies dira aujourd'hui en voyant les exactions commises par Tsahal et le sentiment d'impunité d’Israël qu'il a toujours eu raison, mais le monde des années 80 n'est pas celui de maintenant. Mon blog en remontant en arrière peut témoigner que mon avis sur certaines questions n'étaient pas les mêmes il y a pas si longtemps. Même si je ne suis pas fier de certaines choses je les conserve tout de même. Faut assumer.

Écrit par : Pharamond | 01/06/2016

L'évêque de Verdun et président de l'Ossuaire de Douaumont soutient la scénographie !

L'église est malade, on le savait, mais là, elle est entrée en phase terminale.

http://www.estrepublicain.fr/edition-de-verdun/2016/05/31/centenaire-a-douaumont-l-eveque-de-verdun-et-president-de-l-ossuaire-defend-la-scenographie

Écrit par : PhD | 02/06/2016

Avec un pape comme l'actuel que voulez-vous qu'on ait comme clergé ?!

Écrit par : Pharamond | 02/06/2016

Ami réac et amis suisses
je ne voudrais pas que vous ignoriez ça :

https://youtu.be/koQZt019P8g
https://youtu.be/JVw_mPvYcDM

que l'oligarchie ose ça, c'est quand même un peu fort

Écrit par : Mistersmith | 05/06/2016

Toujours la même bouillie mondialiste avec, ici, quelques maigres références nationales, mais mises en scène de façon à pouvoir passer n'importe où en Europe voire dans le monde. C'est curieux ce culte de la laideur et du sinistre.

Écrit par : Pharamond | 05/06/2016

Les commentaires sont fermés.