Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/02/2016

Les élus

Le pouvoir de l'image est ce qu'il est et j'ai pu constater que nombre de personnes résolument sceptiques face à la politique actuelle communient tout de même avec les pantins télévisés dans l'émotionnel. Pourtant les philosophes prônent la guerre aux Moyen-Orient, les vigies du sexisme tolèrent la pornographie et l'UE s’accommodent des bataillons néo-nazis ukrainiens. Pacifisme, féminisme et anti-fascisme ne sont que des armes parmi d'autres dirigées contre l'ancienne "morale" et nos maîtres n'ont qu'un seul principe : s'enrichir. Le reste n'est que verbiage et manipulation. Bien sûr, il faut s'entourer de quelques "idéologues" fanatiques pour faire le sale boulot et donner l'impression d'une pensée politique mais si demain par je ne sais quelle ironie de l'histoire se dire nationaliste pouvait les servir ils se convertiraient dans la seconde. Le bref mais surprenant regain d’intérêt de la part de nos élites pour les drapeaux et la nation après les attentats peut nous en donner une vague idée. Malheureusement, ne rêvons pas, ce revirement salvateur ne se produira pas et nos dirigeants resteront nos ennemis mortels jusqu'à la fin. Il faut simplement ne pas être crédule de leurs larmichettes et de leurs trémolos quand ils jouent les indignés sur le sujet médiatique de circonstance. Ces gens sont vides, ils n'ont aucune morale, pas même celle qu'ils prêchent, et ils nous méprisent ou nous haïssent, selon notre courbure d'échine.

 

Commentaires

Bien. Aucune confiance c'est la règle et ne pas croire en une pseudo alernance gauche droite. Ce sont les mêmes et ils vont tous dans la même direction.

Écrit par : Paul-Emic | 19/02/2016

Les intellectuels, selon Simone Signoret qui aurait dû s'y connaître, ce seraient des "pense-pas-bête". Tu parles ! Ils prêchent rarement à contre-temps, et marchent plutôt au canon.

Écrit par : Nathanaël | 19/02/2016

Paul-Emic > D'où l'obsolescence du système électoral...

Nathanaël > Et en ce moment le canon ce n'est pas nous qui l'avons.

Écrit par : Pharamond | 20/02/2016

[A supprimer après correction]
"un seul principe : s'enrichirent"

Aïe !
Ne conjuguez pas ça !

Écrit par : Le pénible | 20/02/2016

Merci, je suis trop négligeant.

Écrit par : Pharamond | 20/02/2016

Les commentaires sont fermés.