Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/01/2016

Tête de Maure !

Notre camp se refuse à ce point à accepter que la messe soit dite pour notre pays qu'il en vient à interpréter le moindre signe semblant aller dans son sens comme un preuve indéniable de redressement. Après la "victoire" du FN aux régionales nous avons droit au sursaut du noble peuple corse. Je comprends que le mot "nationaliste" puisse être doux à nos oreilles, mais la clique parée de ce qualificatif, qui vomit la métropole tout en lui soutirant des aides, ne souhaite que de s'affranchir de la tutelle française pour devenir un état vivant sous perfusion de Bruxelles comme les pseudo nations des Balkans nés de la partition de la Yougoslavie. Quelques îliens ont saccagé une salle de prière musulmane. La belle affaire ! Les Corses ont tout simplement pris l'habitude de ne pas compter sur les pouvoirs publics pour régler leurs affaires. Ce phénomène n'est nullement la manifestation d'une prise de conscience salutaire mais seulement un mouvement d'humeur xénophobe et un avant-goût de la guerre civile qui menace. Ne m'en veuillez pas si je ne parviens pas à m'en réjouir.

Commentaires

J'étais assez contente du vote des Corses pour leurs "nationalistes", mais hélas, ces fameux dits-nationalistes ressemblent de plus en plus à des gangsters comme ceux de par chez nous, en costard et écharpe rouge, dossiers sous le bras.

Parce que pour finir par dire que l'envahisseur musulman est aussi corse qu'eux...
Je me demande ce qu'en pensent leurs électeurs.

Écrit par : Carine | 06/01/2016

Il faut bien plaire à Bruxelles qui est d'accord pour démembrer la France. Mais pas touche aux "nouveaux Corses" !

Écrit par : Pharamond | 06/01/2016

Les commentaires sont fermés.