Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/12/2015

Une question de temps

Un résistant pendant l'Occupation savait que ses ennemis étaient aux prises avec des forces redoutables, qu’ailleurs quantité de personnes travaillaient pour que les choses changent, il recevait un soutien logistique des Alliés et pouvait même être exfiltré pour être mis à l'abri.

Un dissident savait que l'URSS et ses alliés avaient des pendants aussi puissants qu'eux, que les services occidentaux œuvraient continuellement pour affaiblir leurs adversaires, que l'opinion publique du Monde libre penchait en sa faveur et qu'il pouvait avec un peu de chance être expulsé de son pays pour se réfugier à l'Ouest.

Et nous, qu'avons-nous ? Le monde est soumis à nos ennemis, indifférent ou trop faible et il n'y a aucune puissance pour nous apporter soutien ou protection ; inutile de regarder vers Moscou ou Téhéran. Ce n'est même pas une guerre asymétrique que nous vivons mais une simple opération de police. Une opération de police avec parfois quelques ralentissements ou faux pas et cependant méticuleuse et inexorable.

 

Commentaires

nowehre to hide...

pas faux

Ou alors options "isolats" à la Raspail

Écrit par : Popeye | 14/12/2015

Si cela nous est proposé par le destin c'est que nous sommes suffisamment forts pour y résister et vaincre.
Sans doute, ailleurs, on attend beaucoup de nous.

Écrit par : téléphobe | 14/12/2015

journaliste :" Et la révolution ?"

Alexandre Zinoviev : Le totalitarisme démocratique et la dictature financière excluent la révolution sociale.

journaliste : "Pourquoi ?"

Alexandre Zinoviev : Parce qu'ils combinent la brutalité militaire toute puissante et l'étranglement financier planétaire.
Toutes les révolutions ont bénéficié de soutien venu de l'étranger. C'est désormais impossible, par absence de pays souverains.

http://letapesuivante.blogspot.fr/2014/03/le-citoyen-occidental-en-est-bien-plus.html

Écrit par : letapesuivante | 15/12/2015

Popeye > L'"isolats" à la Raspail est plus une solution de survie qu'une réelle stratégie politique, non ?

letapesuivante > Merci pour le lien et d'accord avec Zinoviev.

Écrit par : Pharamond | 15/12/2015

téléphobe > Votre commentaire (que j'avais loupé) me rappelle ce texte de Rainer Maria Rilke : « Peut-être que tous les dragons de nos vie sont des princesses qui n'attendent qu'à nous voir courageux et beaux. Peut-être que toutes les choses terribles ne manifestent au fond que de l'impuissance et réclament notre aide. »
J'aime beaucoup mais le dragon gagne parfois.

Écrit par : Pharamond | 17/12/2015

Les commentaires sont fermés.