Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/12/2015

Le petit village ne résiste plus

Vous avez toujours cru qu'Astérix était une célébration d'un certain esprit gaulois, gouailleur, batailleur et insoumis ? Perdu ! ce n'était qu'une illustration des valeurs de la République. C'est la Monnaie de Paris qui l'affirme. Ceci dit, j'aime bien Astérix mais ces pièces sont hideuses.

10041294020000-zoomrecto.jpg

Cette horreur vaut tout de même 500€

 

 

Commentaires

Ben les voilà les valeurs de la république.

Écrit par : Koltchak91120 | 10/12/2015

j'ai lu "paix" sur le truc
si si
en bas
à mon sens, y a erreur
c'est guerre civile qu'il fallait lire
et pour nauséelites , pas de yaourt allégé
que du foie gras
ou du caviar

Écrit par : kobus van cleef | 10/12/2015

l'once (30g) est à 1000 euros et là leur jouet c'est 500 euros pour 9g !
les "valeurs" de la ripoublik, c'est de niquer le pigeon !

Écrit par : Mistersmith | 10/12/2015

Mr Smith, ce qui compte pour la ripouxblique c'est la valeur faciale, pas le titrage en métal précieux. La France s'est déconnectée de l'étalon or durant la première guerre mondiale, et ne l'a jamais réintégré à la différence de beaucoup de pays. C'est donc une longue tradition d'enfilage.

Écrit par : Koltchak91120 | 11/12/2015

Un grand bonjour au maître de ce lieu peu fréquentable !
Difficile d'être assidu à tous les sites appréciés...
Bref, le cours normal des choses...

Les valeurs de la république...??? Celles des révolutionnaires face à la monarchie, celles des résistants face à l'envahisseur germanique, celles des CRS qui gazent des familles lors des "manif pour tous" ??!!! Aaaahhh, ces valeurs là...

"C'est donc une longue tradition d'enfilage." : je souscris totalement à la patte charmante et sans concession de mon ami l'Amiral !!! J'ai bien ri !
Effectivement, abandonner l'étalon-or (pour le coup, véritable témoignage d'une réelle mondialisation sérieuse et raisonnable) est un beau témoignage de la soumission de certaines élites aux banques (qui se régalent de la dette et de l'inflation non maîtrisées des pays) et d'un "progrès" qui n'en est pas un !!!

Travail, famille, patrie : voilà le vrai triptyque fondamental (sans aucune nostalgie pétainiste ! Juste du bon sens !)

Bonne continuation à vous et vos lecteurs (parmi lesquels certains sont fameux ! ;-) )

Amitiés.

Écrit par : Lebuchard courroucé | 13/12/2015

Dans "valeur" il y a bien sur l'idée d'un échange, marchand, d'une convention, un contrat. Ils veulent que nous adoptions les mêmes "valeurs".

On peut échanger donc changer des valeurs, on peut cesse de leur accorder aucune valeur, aucun crédit.

Sur ce marché tout est négociable. Eux s'accommode souvent de petits calculs. La "paix" oui mais pas avec tout le monde, Pas de "libertés" pour les ennemis, etc.

Compromis, nomadisme, abstraction.

"Quelle odeur de magasin !" pour détourner une mot de De Maistre.

À leur mot "valeur" il faut bien sûr opposer "vertus".

Honnêteté, justice, tempérance, courage, dévouement, gentillesse sont des vertus.

On ne choisi pas, on ne change pas de vertus, on les sait comme un destin ouvert, un à-être incessible et l'on doit se les incorporper, faire corps, habitus avec elles par le lent et inlassable travail de l'éducation.

Non négociables. On ne change pas de vertu : Quelle circonstance, quelle casuistique vous autoriserait à cesser d'être juste, dévoué ?

Mieux : Essayez donc de cesser d'être honnête, d'être attentionné si c'est devenu votre nature...

car c'est bien de nature qu'il s'agit ici, d'être et pas d'avoir : vous manquez d'honnêté, vous ETES une crapule, vous manquez de courage ? Vous ETES devenu un lâche.

La bourgeoisie veut tout acheter : sa morale se sont des masques.

je n'en peux plus de ce mot "valeur". Je n'en peut plus de leur "république". Tout cette mascarade est à vomir.

Écrit par : Dia | 13/12/2015

Koltchak91120 > En fait c'est un aveux.

kobus van cleef > Oui, ils vont peut-être le rajouter à notre devise nationale qui était à l'origine, ne l'oublions pas : "Liberté, égalité, fraternité ou la mort." les mœurs étaient plus rugueuses à l'époque.

Mistersmith > Vaut mieux acheter des Krugerrand.


Lebuchard courroucé > Bonjour à vous, cher ami, je visite de moins en moins les autres sites moi aussi, non par désintérêt mais par manque de temps et d'autre part j'y laisse peu de commentaires alors que j'aime bien en avoir, honte sur moi.
Oui, moi aussi sans aucune nostalgie j'aime bien "Travail, Famille, Patrie".
Merci pour votre commentaire.

Dia > Je vous suis, moi aussi la nausée me vient malgré le recul que j'essaie de prendre, l'odeur est trop fort bien que d'après eux ce soit nous les "nauséabonds"...

Écrit par : Pharamond | 13/12/2015

Les commentaires sont fermés.