Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/11/2015

« Allahou Hitler ! »

Deux exemples trouvés sans chercher :

Un cadre du syndicat CFDT de la Gironde envoie un petit laïus aux adhérents suite au 13 novembre et se doit de le finir ainsi : "Il faut se rassembler, s'unir, garder son sang-froid pour continuer à œuvrer pour une société fraternelle et un monde libéré de toutes les formes de fascisme et de fondamentalisme, dans le respect de nos différences."

Les rédacteurs d'INfluencia lance le projet Risposte et se sentent obligés d'inscrire dans leur préambule : "Faire en sorte que les enfants de notre nation ne penche pas du côté obscur. Faire de la République une idéologie aussi puissante que celle des terroristes. Faire preuve d'imagination pour lutter, ringardiser éradiquer une mouvance extrémiste quelle soit jihadiste ou d'extrême droite !"

Primo, ils évitent soigneusement de parler de l'Islam, les terroristes auraient aussi bien pu être des témoins de Jéhovah frustrés ou des bouddhistes enragés. On a seulement du "fondamentalisme" pour le premier et de "la mouvance extrémiste [...] djihadiste" chez les seconds. Et même chez eux une allusion à l'univers de Star Wars avec le côté obscur : on vise un public jeune, après tout.

Secundo, on y mêle dans le premier cas le "fascisme" et dans le second "la mouvance extrémiste […] d'extrême droite" - désolé pour la répétition mais on est jamais trop précis avec cette engeance - histoire de n'oublier aucun fléau de notre époque et surtout de brouillez les pistes. Bon, cette fois c'était le DAESH mais demain ce seront sûrement les copains de Marine ou de Soral.

Résumons : des tueurs abattent des civils en criant « Allahou Akbar ! », on pourrait supposer que l'Islam y soit peut-être un petit peu pour quelque chose, comme ça, en passant. Oui... mais non. Par contre les fachos, c'est à dire tous ceux qui ne se prosternent pas devant le Système, sont indubitablement coupables même s'ils n'ont strictement aucun rapport avec la tragédie. Mais, suis-je bête, ce sont des méthodes fascistes qui ont été employées, donc nous y voilà. Magie de la rhétorique démocratique et de la logique progressiste. Dans le futur je suis persuadé qu'on trouvera un nom à cette déviance mentale délétère qui nous aura conduit dans le précipice au pas de course en refusant de le voir tel qu'il est : un grand trou dans lequel nous disparaîtrons pour toujours.

 

Commentaires

Quand je n'apprends pas du Venner par coeur, ces soirs-ci, je tente (à nouveau) de comprendre quelque chose à la physique quantique. La notion de trou noir me semble effectivement de plus en plus pertinente pour décrire ce qui nous arrive en tant qu'ex-civilisation. Un truc si dense et si lourd qu'il s'effondre sur lui-même au point d'en bouffer jusqu'à la simple lumière. C'est absurde, c'est illogique, ça n'a aucun sens et pourtant ça paraît bel et bien exister. Ce qui est vrai pour d'immenses amas d'étoiles ne le serait-il pas pour des idées et des hommes ?

Que des civilisations naissent, meurent et disparaissent, soit. C'est surtout le fait d'être à bord du rafiot qui coule qui rend l'idée de noyade insoutenable, mais d'un point de vue scientifique et au fil des millénaires qui passe, c'est d'un banal... A-t-on par contre connaissance d'une telle implosion morale et intellectuelle ? D'un peuple quelconque, à aucune autre époque, qui ait si rageusement applaudi à sa propre extermination ? Dans le pire des cas, on a la légende semi-sioniste des youps de 39-45, allant à l'abattoir comme des larves, se laissant ratiboiser dans les larmes et le silence... Mais la résignation n'est pas la bandaison.

Et admettons même qu'une immense majorité de Faces-de-Craie n'aille au casse-pipe culturel qu'avec plus de trouille que d'enthousiasme : comment explique-t-on que des millions de personnes choisissent "librement" l'humiliation, le déclassement, le déracinement intérieur, l'insulte quotidienne, le harcèlement de rue et la perte de tout résidus de mémoire collective plutôt que de se faire coller un mot en -iste et d'apparaître comme une Mauvaise Personne aux yeux de gens qu'ils haïssent, méprisent ou ignorent ?

On prend un recul très appréciable en oubliant ces conneries et en étudiant la manière dont des constellations entières disparaissent dans le néant au point de ne pouvoir même plus être observées.

Écrit par : Stag | 22/11/2015

"Et même chez eux une allusion à l'univers de Star Wars avec le côté obscur : on vise un public jeune, après tout."

Je n'en suis même pas sûr... Plus je cause avec mes compatriotes adultes, plus j'ai le sentiment que leur grille de lecture des forces politiques qui régentent notre monde est sortie tout droit d'un épisode de Star Wars... Trop fatigant de se forger une idée personnelle, Hollywood y a pourvu de toute façon.

Écrit par : Benway | 22/11/2015

Stag > Jolie métaphore mais les étoiles ne pensent pas. Bien qu'en n'y réfléchissant, nous non plus, nous sommes les jouets de puissances formidables qui telles les forces qui régissent l'univers nous entraînent où elles veulent. Existe-t-il seulement des étoiles dissidentes que la physique stellaire éloignerait incidemment du dévoreur céleste ?

Benway > Vous avez raison, je crois, la culture pop a aussi englouti la philosophie, la politique et le spirituel, et elle touche aujourd'hui les jeunes comme les adultes. Le bien et le mal, le blanc et le noir, le côté obscur et le lumineux c'est tellement simple.

Écrit par : Pharamond | 22/11/2015

Heil Halouf !
Je trouve que c'est assez porteur ;o)

Écrit par : téléphobe | 23/11/2015

Ben quoi, ces attentats islamistes illustrent parfaitement le danger que représente l'extrême-droite. C'est pourtant clair comme de l'juile de roche.

Écrit par : Un Fan | 23/11/2015

téléphobe > Avec ce régime attention à l'hypertension (artérielle, pas du bras).

Un Fan > Valls nous avait pourtant prévenu mais intoxiqués par 70 ans de propagande fasciste on refusait de voir la vérité en face. Qu'Hollande nous protège !

Au fait, votre avatar mustélidé vous a abandonné ?

Écrit par : Pharamond | 23/11/2015

chez moi la mairesse communiste après la rituelle minute de silence a dès le lendemain lancé une campagne d'affichage contre l'islamophobie . ...
Plus dhimmi tu meurs !

Écrit par : Paul-Emic | 24/11/2015

Les commentaires sont fermés.