Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/09/2015

Façade

Au hasard d'une promenade à vélo je longeais une belle propriété arborée, maison d'architecte, piscine... Avant d'avoir le temps de me dire que ceux qui habitaient ici avaient bien de la chance je l'ai aperçu sur la terrasse : il devait avoir une vingtaine d'années et regardait vers la route, assis à l'ombre d'un grand pin dans son fauteuil roulant.

Commentaires

Tiens, je l'avais ratée celle-là, coincée entre destin et Ghosts.

Écrit par : Coach Berny | 17/09/2015

Vous deviez pédaler trop rapidement, on ne remarque pas tous les détails comme ça.

Écrit par : Pharamond | 17/09/2015

Oui ,j'aime me délasser dans un fauteuil roulant
Après le jogging, c'est assez confortable

Écrit par : kobus van cleef | 19/09/2015

C'était vous. D'après vos commentaires je vous voyais un chouïa plus âgé.

Écrit par : Pharamond | 20/09/2015

J'aime à me grimer pour tromper mon monde
De toutes façons, vous passiez trop loin et vous n'aviez d'yeux que pour la bicoque
Ça peut se comprendre
Même moi ,voyez ....
Faut dire que j'en reviens toujours pas
Je suis passé un jour devant, comme vous, exactement, mon odorat ,stimulé par une odeur un peu sucrée, m'a conduit vers les dépendances
Fatalitas !
Là, enlacés, se trouvaient les cadavres de la patronne et du palefrenier, nus jusqu'à la ceinture ( par le bas ) chacun une décharge de chevrotines en pleine poire
50 mètres plus loin ,celui du cocu ,qui s'était fait sauter la courge avec son purdrey
Qu'auriez-vous fait à ma place ?
J'ai proprement fait disparaître les corps et pris possession des lieux
Ha ,pour des funérailles rapides ,elles furent rapides !
À mon sens, c'était la seule chose à faire
Pas de cadres photos avec des gamins, des chambres vastes mais sans mobilier de famille, une boite aux lettres ( vous l'avez vue au bout de l'allée cavalière) quasi vide
Pas de risque majeur de voir débarquer du monde...
Et puis, si on me chope, je pourrais toujours dire que je suis réfugié syrien ,non ?

Écrit par : kobus van cleef | 20/09/2015

Bigre ! en voilà une super opportunité, je vous comprends et puis ce n'est pas vous qui les avez trucidés. J'espère que vous avez gardé le Purdey aussi, par les temps qui courent. Enfin si vous êtes pris, le coup du réfugié syrien ça doit marcher et avec le fauteuil roulant ce sera encore plus attendrissant.
Cette histoire, moi je dis qu'il y a de quoi en faire un roman, non ?

Écrit par : Pharamond | 20/09/2015

Sûrement
Mais qui paiera pour lire un roman ,en 2015?

Écrit par : kobus van cleef | 21/09/2015

En rajoutant du sexe, de l'antifascisme et du fantastique, peut-être ?

Écrit par : Pharamond | 21/09/2015

ha teins c'est pas con
je vais y repenser

Écrit par : kobus van cleef | 21/09/2015

Vous m'enverrez un exemplaire dédicacé.

Écrit par : Pharamond | 21/09/2015

j'espère bien!
ça signifiera que j'en suis venu à bout ( de l'écriture)

Écrit par : kobus van cleef | 22/09/2015

Les commentaires sont fermés.