statistiques web gratuite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/03/2021

Tchin-tchin !

a gilet-corsage-princesse-perdue.jpg

Source : ArmStreet

Commentaires

— Le photographe : je veux que tu regardes l'objectif comme une princesse regarderait des gueux, avec hauteur, un air supérieur.
— La jeune femme : oui mais comment faire ?
— Le photographe : imagine que je suis français, que j'ai voté Chirac, Sarko, Hollande puis Macron et que j'ai approuvé les confinements...

Écrit par : Dia | 04/03/2021

@Pharamond : Très bon choix. ;-) Je soutiens la motion "Une pineupe populiste par semaine, voire par jour."

Admirable réplique dans *L'affaire Cicéron* (a.k.a. *5 Fingers*) :
Countess Anna Staviska: [to Moyzich] Please, Moyzich, don't look at me as if you had a source of income other than your salary.

Écrit par : Blumroch | 04/03/2021

Dia > :-D

Blumroch > Je vais essayer d'en mettre plus souvent, promis, même si j'ai purgé ma peine ;-)

Je ne me souvenais pas de cette réplique, mais je l'ai vu il y a si longtemps.

Écrit par : Pharamond | 04/03/2021

@Pharamond : Chic !

J'aime bien le nom de la comtesse. ;-)

Écrit par : Blumroch | 04/03/2021

C'est autre chose que les accoutrements modernes. Pour me faire pardonner de la diversité introduite hier:
https://armstreetfrance.com/catalogue/small/bliaud-robe-superieure-en-laine-pour-femmes-enfant-de-la-mer-1.jpg

Je me demande comment vivent ces boutiques?

Écrit par : Sven | 05/03/2021

La question du Kamerad Sven, elle est vite répondue : grâce, sans doute, à des organisations telles que la Society for Creative Anachronism :
https://www.sca.org/about/
https://en.wikipedia.org/wiki/Society_for_Creative_Anachronism
Pour rire, on ira consulter la fiche de police française.

Je ne suis pas certain que Poul Anderson, l'un des créateurs, aurait évoqué le caractère "inclusif" de la S.C.A. "Times they are a-changing", pour reprendre l'immortelle formule de l'immense poète nobélisé dans une rafle virale de bienpensance nordique (Fruttero & Lucentini avaient tout dit sur l'attribution idéologique du Nobel de littérature).

Écrit par : Blumroch | 05/03/2021

sur le coup ayant mal lu je crus que c'était tchi-tchi :)

sur ceux ce site de carnaval ne serait seoir à des jouteurs de béhourds et aux amheurs !

Écrit par : Baudricourt | 05/03/2021

Blumroch > Armstreet ?

Je pense effectivement que tous les "reconstituteurs" médiévaux doivent constituer une partie de leur clientèle plus quelques particuliers, mais est-ce suffisant ?

Sven > Oui, vu les prix affichés on peut se le demander. C'est très joli mais assez cher.

Baudricourt > Vous vous trompez de blog, nous tâchons ici conserver une certaine tenue ;-)

Tout le monde n'est pas sur le terrain, il faut bien de gentes dames pour mirer les valeureux combattants.

Écrit par : Pharamond | 05/03/2021

@Pharamond : Le nom anagrammatique de la comtesse mise en scène par Mankiewicz. ;-)

Ils doivent faire ça plus par passion que par goût de l'argent. Certains tournages de films et séries doivent aussi aider à tenir, j'imagine.

Écrit par : Blumroch | 05/03/2021

Blumroch > Je n'ai toujours pas saisi ; ma journée de travail un peu longue ou l'âge...

Pour se lancer dans ce genre de projet il doit y avoir une bonne dose de passion, je pense aussi.

Écrit par : Pharamond | 05/03/2021

@Pharamond : Entre ici "staviska" :
https://www.anagrammeur.com/
;-)

Écrit par : Blumroch | 05/03/2021

Blumroch > :-D

Écrit par : Pharamond | 05/03/2021

dans un des romans du gallois acerbe, David Lodge, le créateur de moriis zapp, celui qui pointe les délires déconstructivistes dans l'université anglaise ( universités des midlands, parce que oxbridge n'a pas besoin de ça pour survivre) , une scène est assez drôle, le jeune assistant convié à un congrès dans l'université des midlands, après une première journée de communications assez chiantes et nullissimes se retrouve à "la soirée costumée médiévale"
ce sont donc les employé.e.s de l'université.e ( et pourquoi pas .e? après tout l'université peut aussi vouloir posséder un genre fluide et/ou féminin, laissons lui le choix! et d'ailleurs pourquoi LE choix? disons LA choix pour rééquilibrer les choses, bandes de phallocrates ! LA choix....la chawa quoi, bref) costumé.e.s de hénins et de robes à traînes qui servent les conférenciers
l'une d'elle , une solide boulotte du cru, affligée de pustules dans le décolleté, dit au jeune assistant "ne me regardez pas, monsieur, je suis affreuse"
c'est ce détail qui m'a plié de rire lorsque j'ai lu le bouquin quelques 30 ans auparavant
ça m'a fait penser à un congrès cheap à St Petersbourg où ma moitié m'avait trainé et où, pour la soirée de gala, on avait mangé le même truc que toute la semaine
avec du cognac sucré d'Arménie ou de Moldavie, un truc sirupeux à l'excès qui m'avait flanqué un coup de gourdin sur la calebasse

Écrit par : kobus van cleef | 05/03/2021

voilà j'ai retrouvé le nom de l'université des midlands
c'est rumidge, ville totalement fictionnelle
ça fait penser à rumeur, humide, et midge comme midlands
comme si on imposait aux ardennois de posséder une université
ou aux cevenols
ou aux lozériens
l'université de mende, tiens, ça ferait bien
quoique, mendes n'a pas la portée désespérante de rumidge , perdue dans le sbrouillards et la désindustrialisation

ses titres?
changement de décor, jeux de société, un tout petit monde (je crois) , nouvelles du paradis

pas à dire, il a décrit les universités depuis l'intérieur, avec les luttes de pouvoir, toussa, les pseudo innovations (l'ordinateur qui décortique et analyse l'oeuvre littéraire de chacun, et le romancier prometteur ,"le jeune homme en colère" (contre qui?) dont l'élan graphique se brise à jamais contre la constatation que le mot ou l'idée dominant.e (cf supra) dans ses premiers romans c'est "graisseux, gras"
lorsque le chercheur en littérature lui annonce ça , il parvient plus à écrire une seule ligne
Habsolument génial

Écrit par : kobus van cleef | 05/03/2021

kobus van cleef > Cette soirée médiévale devait dégager une curieuse ambiance.
Du Cognac sucré ? Quelle horreur !

Je n'ai, malheureusement semble-t-il, jamais lu David Lodge.

Écrit par : Pharamond | 06/03/2021

@ Blumroch

De quels livres de Poul Anderson conseiles-tu la lecture?

@ Baudricourt

Je mettrais plutôt cela comme protection d'avant bras en cas d'attaque au couteau:
https://www.kamouflages.com/collections/protection-defense-couteau/products/protection-avant-bras-et-poignets-en-spectra
que ce qui est proposé sur le site d'armstreet

Écrit par : Sven | 07/03/2021

Sven > Grâce à Blumroch, j'ai pu lire la série la "Patrouille du temps". C'est assez curieux qu'Anderson ait voulu écrire de la science-fiction car il est beaucoup moins à l'aise dans ce chapitre (incohérences temporelles, anticipation sans beaucoup d'imagination et très datée aujourd'hui) que lorsque ses héros se retrouvent dans des périodes historiques très justement décrites. A mon humble avis il aurait dû écrire des romans historiques, peut-être l'a-t-il fait.

En attendant la réponse de Blumroch...

Écrit par : Pharamond | 07/03/2021

@Sven : Je suis loin d'avoir lu tout Anderson. Parmi les livres qui m'ont laissé un bon souvenir, je dirais, "in no particular order" : *Les Croisés du cosmos* ; la série "Agent de l'Empire terrien" dont j'avais beaucoup aimé l'ambiance crépusculaire ; l'hilarante série des Hokas ; la série de "La patrouille du temps" (où la science-fiction n'est qu'un prétexte à reconstitutions historiques vraisemblables, comme le note fort justement le Kamerad Pharamond) ; *Three Hearts and Three Lions* ; *The Broken Sword* ; *Hrolf Kraki's Saga*. Dans sa veine nordique, paraît que *The Last Viking*, écrit avec son épouse, est très bien, mais j'l'ai point lu.
Nombre de nouvelles sont mémorables : "La main tendue"[1] (ma préférée, sans doute), "L'homme qui était arrivé trop tôt", "Technique de survie", "Sam Hall" (on les trouve dans *La grande anthologie de la science-fiction*).
A éviter : *Barrière mentale*, *Conan le rebelle*, *The Devil's Game* (bonne idée mal exploitée).
D'autres camarades et Kameraden auront sans doute des suggestions à formuler.
La fiche de police en angliche est une bonne surprise :
https://en.wikipedia.org/wiki/Poul_Anderson
Ce site n'est peut-être pas dépourvu d'intérêt :
https://poulandersonappreciation.blogspot.com/

[1] Deukdeukgau permet d'en trouver une traduction française avec cette requête :
"poul anderson" "la main tendue" nemaloknig

Écrit par : Blumroch | 07/03/2021

@ Pharamond

Le nom ne m'est pas inconnu. Ca doit être un classique de la SF. D'après le Kamerad Blumroch, il a soit mêlé histoire et SF soit repris des thèmes historiques.

@ Blumroch

Merci pour ce blurb qui permet de de découvrir un Américain comme on les apprécie. Et soucieux de ses racines scandinaves. J'ai lu la saga originale de Hrolf Kraki. Reste à savoir si c'est encore trouvable avec toute cette cuisine du woke.
Dans le lien que tu donnais dans un autre fil, j'ai appris que certains livres pour enfants du Dr. Seuss avaient été retirés de la vente à cause de types d'illustrations jugées offensantes en moderne:
https://www.pinterest.fr/pin/413838653244710686/
Mes enfants ont If I ran the zoo, classique américain, il n'y a rien de bien méchant dedans. Hormis le fait que c'est très américain.

Écrit par : Sven | 07/03/2021

@Sven : Le plus drôle est qu'à en croire M'sieur Taki, ce Dr Seuss était un bon gauchiste.

Écrit par : Blumroch | 07/03/2021

@ Blumroch

Le fameux arroseur arrosé. Comme l'autrice (j'utilise parfois ce terme car il me fait penser à autre chose) de Henri qui ne fait pas grand chose et plein d'autres références de la bien-pensance. C'est ça le côté positif de la culture de l'effacement.
Antifasciste durant la 2ème GM, anti-raciste (sauf le racisme anti-Japonais bien entendu), ... [1]
Tout ça sous forme de propagande pour les enfants d'après kiki:
https://en.wikipedia.org/wiki/Dr._Seuss#Political_views
Plus surprenant pour un Américain, anti-consumériste, ce qui est plutôt sympathique, et défenseur de l'environnement, ce qui peut l'être.
Deux livres contre l'incarnation du mal dont le best-seller Tertle the turtle. A noter que le camp du bien gagne grâce à un rot:
https://en.wikipedia.org/wiki/Yertle_the_Turtle_and_Other_Stories
En voici une adaptation musicale:
https://www.youtube.com/watch?v=nXWzbsnb638

J'ai ouï dire qu'il y a des fans sur le blog :-)

[1] If I ran the zoo est un cadeau de ma belle soeur

Écrit par : Sven | 08/03/2021

Écrire un commentaire