statistiques web gratuite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/03/2020

Red pin-ups

Le russe Valeri Barykine peint des pin-ups dans le plus pur style américain de l'âge d'or mais avec un contexte contemporain ou soviétique.

Des exemples de ses œuvres sur son site, Design You Trust, illustrators.ru, Akia...

vb.jpg

Ramassez les pommes de terre à temps !

Commentaires

Avant ce billet, j'ignorais qu'existât une aussi plaisante forme de propagande à la soviétique. Martignette et Meisel, experts en pineupsses, peuvent manifestement composer *The Great Russian Pin-Up* pour compléter "The Great American Pin-Up". ;-)
Je suppose qu'on pourra attendre longtemps une version plus... germanique.
Récemment, le site Sputnik France faisait connaître le calendrier 2020 de la société russe Roscosmos[1] donnant dans la propagande féministe (l'influence ricaine moderne se voit un peu trop dans l'exécution comme dans les textes, mais j'ai été sensible à la présence[2] des chats) :
https://fr.sputniknews.com/photos/201912231042634362-roscosmos-calendrier-2020/

[1] https://fr.wikipedia.org/wiki/Roscosmos
[2] Très calculée et très putassière quand même.

Écrit par : Blumroch | 05/03/2020

C'est à dire que les illustrations datent de l'après URSS, celles de l'époque sont nettement moins sexy.

Calendrier sympa sans plus. Le texte du mois de juillet est équivoque ;-)

Écrit par : Pharamond | 05/03/2020

@Pharamond : C'est pourquoi j'ai évoqué The *Russian* Pin-Up, pas The *Soviet* One. ;-)
La préface du bouquin mentionné *supra* disait avec un certain bon sens très réactionnaire que les talentueux dessinateurs de pineupsses avaient donné de la joie, contrairement à tous les auteurs d'oeuvres modernistes. Les premiers étaient d'honnêtes marchands, les seconds des escrocs subventionnés.

Celui de février aussi ! Certaines pineupsses de Barykine ne sont pas très fines non plus, qui mériteraient un label NFSW.

Écrit par : Blumroch | 06/03/2020

@ Blumroch

On ne saurait mieux dire. Sur la page de Mr Erixon, il y en a pour tous les goûts:
https://www.deviantart.com/mrerixon/art/German-Pin-up-152953135
https://www.deviantart.com/mrerixon/art/Japanese-Pin-Up-152953581
https://www.deviantart.com/mrerixon/art/Italian-Pin-Up-152953807

Écrit par : Sven | 06/03/2020

Blumroch > Oui, je n'avais pas fait attention pour le mois de février ;-)

Andrew Tarusov a un joli coup de crayon, mais même bien coloré cela fait un peu trop "dessin", je préfère les pin-ups plus "peintures" à l'ancienne.

https://www.tarusov.com/

Avec la bien-pensance et le féminisme la pin-up est en sursis ; il ne restera ensuite que la pornographie et la burqa, et c'est bien triste.

Écrit par : Pharamond | 06/03/2020

Quelques considérations des deux experts mentionnés *supra* à propos des illustrateurs de pineupsses, vils commerçants cherchant à séduire, et des "vrais artistes", "intellectuels" produisant pour d'autres "intellectuels" (producteurs et spectateurs se croyant supérieurs au grand public des ploucs qu'ils prétendent parfois *éduquer*) :

"Souvent chargé de connotations socio-politiques, leur travail [celui des artistes modernes rebelles et intellectuels] est en général inepte, mal exécuté, dépourvu de rigueur et de qualités esthétiques. Pourtant, ils attachent tous un prix on ne peut plus *palpable* à leurs oeuvres. Leur attitude de supériorité vertueuse a été encouragée par les critiques, les conservateurs de musée et les administrateurs d'écoles d'art qui glorifient l'incompétence et la médiocrité dans leur quête de la nouveauté, du *moderne* et du lucratif."

"Vers la fin des années 80, cette tendance [la destruction des règles et de la rigueur] a été portée si loin que le monde de l'art s'en est pris au terme même de *qualité*. Le mot, qui incarnait une série de critères établis sur des milliers d'années, fut qualifié de sexiste, de raciste et plus généralement d'inique par rapport aux légions de prétendus artistes qui auraient normalement été considérés comme incompétents et indignes de cette appellation. Les écoles d'art, les musées, les critiques et les revues donnent désormais davantage de poids aux critères de race, de sexe et de contenu politique qu'à l'aspect des oeuvres elles-mêmes."

"Naturellement, cette incitation à l'indiscipline ne s'applique pas aux médecins, aux avocats, aux ingénieurs, aux scientifiques ou aux nombreuses autres professions qui, lorsqu'elles font preuve d'incompétence, sont vite décriées et mises à l'index. Il n'y a que dans le monde de l'art (sous toutes ses formes) qu'on observe l'absence de toute exigence de qualité et que le public court un tel risque d'être dupé."

"Au nom du conformisme et du multiculturalisme, il s'est produit un étrange et troublant renversement : un art esthétiquement plaisant, techniquement raffiné et communicatif a moins de valeur qu'un art laid, obscur, provisoire et inspiré par la colère et la haine."

"Le plus souvent, cet art ["le non-art comptant pour rien"] n'est provocant que d'une manière intimidante, agressive et hostile. Mais cette provocation ne se situe pas au niveau intellectuel comme voudraient nous le faire croire les critiques (ce niveau de compréhension supérieure vers lequel ils sont censés nous guider). Non, la provocation se situe à un niveau nettement inférieur, celui du caniveau : il s'agit d'être plus répugnant, plus choquant et plus destructeur que le dernier artiste *branché* d'il y a trois mois."

"Quand on l'examine sans idées préconçues, l'art des pin-ups inspire un grand respect tout en donnant beaucoup de plaisir -- certainement plus que la plupart des "oeuvres" produites au cours des vingt-cinq dernières années dans le monde de plus en plus dénaturé de l'art contemporain."

La pineupe, dernier bastion de la beauté, de la tradition, du conservatisme, bref du mot en f voire pire, en n ? ;-)

Écrit par : Blumroch | 06/03/2020

Tout ceci est fort joliment et justement dit. Merci d'avoir pris la peine de reproduire ce texte.

Écrit par : Pharamond | 06/03/2020

@Pharamond : Merci à toi pour la découverte des pineupsses russes, et à Sven pour celle des pineupsses méchantes. ;-)

Écrit par : Blumroch | 06/03/2020

Et notre ami Dimitri ... Eugène Krampon et Loubianka !

https://www.bedetheque.com/media/Couvertures/goulag02.jpg

Écrit par : EQUALIZER | 07/03/2020

Puisqu'on parle de non-art, j'ai été voir du sous non-art. A savoir un mélange de 7ème et de 9ème art, des films d'animation suivant la dénomination pc (politiquement correcte).
Ca s'appelle Chats par-ci, chats par-là. C'est composé de 4 court-métrages comme dit le réalisateur dont les chats sont les héros.
Voici la bande-annonce:
http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19586589&cfilm=277755.html
Le dessin va du laid aux très laid.
Les trois premiers sont réalisés par Fabrice Luang Vija:
https://www.lesfilmsdunord.com/fabrice-luang-vija
Le tigre et son maître est l'adaptation d'un conte chinois:
https://www.babelio.com/livres/Oshima-Le-tigre-et-le-chat/168885
en langue vulgaire voire très vulgaire. Avec des incohérences: tigre chassant les gazelles bien que ne vivant pas dans les mêmes écosystèmes.
La pêche miraculeuse joue sur l'absurde.
La fable en délire est un mauvais Tex Avery.
Le clou du spectacle est le dernier sobrement intitulé Bamboule: https://emilie-pigeard.fr/post/179654740828/films
C'est du lourd si on peut dire, réalisé par Emilie Pigeard:
https://emilie-pigeard.fr/
Au début, j'ai cru qu'il s'agissait d'une thérapie personnelle - non, les enfants, la grossophobie, ce n'est pas bien.
Eh bien, non, c'est une fort jolie jeune femme avec un charmant sourire, sans iercing ni tatouage apparents, sans cheveux bleus, verts ou rouges:
https://www.qwant.com/?q=emilie%20pigeard&t=images
En d'autres temps, j'aurais cédé à une remarque que l'on qualifierait de machiste.
En revanche, je peux vous signaler que nos impôts ont largement contribué à cette production artistique: CNC, régions, pays étrangers car aussi surprenant que cela puisse paraître, ils se sont mis à plusieurs pour créer ces court-métrages, même des Suisses ont participé.

Écrit par : Sven | 07/03/2020

8-ung ! Le Kamerad EQUALIZER finirait par nous recommander certains albums publiés chez Auda Isarn, avec une héroïne dont le nom (que j'ai *évidemment* déjà oublié) rappelle certaine milice de méchants. ;-)
Je ne mets aucun lien vers les couvertures qui, j'imagine, donnent tout l'esprit des planches : Avia plane au dessus de nos têtes, et ce n'est pas plaisante vision.

Écrit par : Blumroch | 07/03/2020

Sven > Ignorerais-tu que la laideur et la beauté sont des concepts ethnocentrés c'est à dire sous nos latitudes bourgeois phallocrates avec en germe toutes les oppressions, passées, présentes et futures ? Heureusement que dès la petite enfance nos artistes subventionnés apprennent la relativité esthétique à nos chères têtes multicolores.

Blumroch > Fallait être italien pour faire une BD comme ça !

Une vision absolument terrifiante genre obscurcissement de la lumière solaire à la clé, tu veux dire ;-)

Écrit par : Pharamond | 08/03/2020

@EQUALIZER

Dimitri, c'était un méchant:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Dimitri_(auteur)
Le soldat oublié a été republié chez Perrin, en poche, il y a peu:
https://www.lisez.com/livre-de-poche/le-soldat-oublie/9782262080914

@Blumroch
Belle initiative de mentionner ce fumetto nero pour la journée des droits des femmes!
Certains albums sont disponibles en ligne. C'est l'occasion de perfectionner son italien :-)

@Pharamond
Je le sais bien. J'ai été plusieurs fois à ce festival avec mes enfants et avait vu de jolis dessins animés. D'où ma déception. Ils avaient passé, par exemple, les sympathiques Pat et Mat:
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=59496.html

Écrit par : Sven | 08/03/2020

@Pharamond : Vision d'horreur exprimée avec... mordant !
@Sven : a) Où donc ? b) Y'aurait donc des *textes* pour expliquer les images ? ;-)
Tout gamin, j'aimais bien *La panthère rose* et les *Tom & Jerry* -- je n'étais encore méchant que virtuellement. Une production russe pleine de bons sentiments, *Masha et Michka*, semble regardable (mais ce n'est sans doute pas pour des garcons).
Damn, c'est à mon âge que j'apprends le véritable nom de Guy Sajer, alors que j'avais rapidement su que le mystérieux Lieutenant X était un certain Volkoff (dont j'ignorais évidemment tout, quand je lisais les aventures de Langelot).

Écrit par : Blumroch | 08/03/2020

Sven > Je pensais bien que tu le savais, j'avais simplement voulu faire un peu d'humour amer.

Écrit par : Pharamond | 08/03/2020

@Blumroch

Ici par exemple: https://vintagecomix.blogspot.com/search/label/HESSA

Écrit par : Sven | 08/03/2020

La couverture préférée de ma revue préférée ...

https://reflechiretagir.com/wp-content/uploads/2015/07/RA-56-couv.jpg

Écrit par : EQUALIZER | 09/03/2020

EQUALIZER > J'aime bien Dimitri, c'était même le personnage à découvrir d'un jeu des deux images... que personne n'avait trouvé.

Peut-on trouver ce magazine autrement que par correspondance ?

Écrit par : Pharamond | 09/03/2020

@Pharamond

A la gare St Jean, au Relay du bas.

Écrit par : Sven | 09/03/2020

R&A sur abonnement ou en maison de la presse ... ;-)

Écrit par : EQUALIZER | 10/03/2020

Sven > Merci pour le tuyau, j'essaierai de prendre le temps d'aller à la gare.

EQUALIZER > Merci, Sven m'a indiqué comment le trouver sur Bordeaux.

Écrit par : Pharamond | 10/03/2020

Il y a un moteur de recherche qui s'appelle trouver la presse: http://www.trouverlapresse.com/
Impossible d'y trouver Eléments, R&A ou la Revue d'Hitsoire Européenne. Comme c'est bizarre.

Écrit par : Sven | 10/03/2020

Les libraires, quand ils refusent de distribuer un ouvrage, ont coutume de fournir au client étonné cette explication : "Nous ne travaillons pas avec ces gens-là" -- variante moins agressive : "avec cet éditeur".
C'est presque plus franc que le message "Titre introuvable" ou mieux encore, l'écran vide.

Écrit par : Blumroch | 11/03/2020

Sven > Oui, j'avais commencé par chercher avec ce site... sans succès, bien sûr.

Blumroch > J’avais eu droit au "Nous ne travaillons pas avec cet éditeur" chez Molat en demandant naïvement "Pourquoi nous combattons" de Guillaume Faye paru chez L'Æncre.

Écrit par : Pharamond | 11/03/2020

@Blumroch

Et là, ça ne tombe sous le coup des lois anti-discrimination. C'est ce que rappelait Le Galou dan un récent I-media. Les marchands de journaux peuvent choisir les titres de journaux qu'ils vendent (ce qui en soit me convient, c'est la même liberté était accordée pour le choix des locataires, des entrées dans les magasins, ou les recrutements).

@Pharamond

C'est récent. J'avais trouvé un revendeur de R&A pas loin de chez moi, en zone occupée.

Écrit par : Sven | 11/03/2020

Sven >Je me souviens que quand j'achetais "Le Choc du mois" c’était déjà difficile, mais faisable.

Écrit par : Pharamond | 11/03/2020

l' abonnement c' est mieux , et donne droit au supplément très bien fait aussi ! ;-)

Écrit par : EQUALIZER | 12/03/2020

Merci pour la belle et très plaisante découverte !!!

Écrit par : Lebuchard courroucé | 17/03/2020

EQUALIZER > Je tiens à en lire un d'abord ;-)

Lebuchard courroucé > Heureux de vous avoir fait découvrir ces pin-ups insolites.

Écrit par : Pharamond | 17/03/2020

J'en ai quelques-unes sur mon Tumblr (avec de nombreuses pépés en chair et en os, de vraies bombes !)... mais pas que !

https://lebuchardcourrouce.tumblr.com

Écrit par : Lebuchard courroucé | 17/03/2020

Chouette ! A moi de faire une découverte je ne connaissais pas ce site qui mérite de figurer dans mon Pandémonium. Vous avez donc échappé à la grande purge bien-pensante de Tumblr !

Écrit par : Pharamond | 17/03/2020

Oh merci ! En fait, Tumblr est plus facile et pratique pour véhiculer des messages par des images et symboles mais DdeC sur WordPress reste incontournable pour développer nos idées....

Écrit par : Lebuchard courroucé | 17/03/2020

Au fait, la purge tumblresque concernait le porno et en ce qui me concerne, j’en suis très content de ce point de vue là !
C’est d’ailleurs bien précisé dans mon édito sur Tumblr.

Écrit par : Lebuchard courroucé | 18/03/2020

Lebuchard courroucé > C'est vrai, mais la purge a aussi frappé de nombreux sites un peu trop à droite à leur goût style "Zentropa".

Écrit par : Pharamond | 18/03/2020

Je ne sais pas si Zentropa a disparu pour cette raison... tout comme Zentropaville !
De la lassitude des créateurs ?
Qu'en pensez-vous ?
Peut-être avez-vous des infos ?...

Écrit par : Lebuchard courroucé | 18/03/2020

Au fait, pourquoi ne reçois-je pas la notification de vos réponses à mes commentaires par courriel ?... Je ne comprends pas... Je suis pourtant abonné au fil de discussion...

Écrit par : Lebuchard courroucé | 18/03/2020

Non, leurs comptes ont été fermé sans préavis leur faisant perdre tous les contenus. Ce sont les membres de l'équipe Zentropa qui l'ont dit. Ils ont un magazine papier et un compte Facebook maintenant :
https://www.facebook.com/ZmagazineFR/
D'autres sites jugés fachos ou simplement trop natio ont subis le même sort. La purge ne concernait pas que la pornographie.

Pour les notifications je l'ignore. H&F est parfois capricieux.

Écrit par : Pharamond | 18/03/2020

Ah d'accord... pour Zentro Mag, je connaissais, ils sont sur mon blog en widget.
Je leur ai même envoyé un message pour m'abonner et j'attends encore la réponse...
Bref...
Merci pour les infos et au diable les caprices, bigre !

Écrit par : Lebuchard courroucé | 19/03/2020

Curieux, je ne suis abonné, mais ma demande d’informations à ce sujet a reçu une réponse rapide.

Écrit par : Pharamond | 20/03/2020

Écrire un commentaire