statistiques web gratuite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/02/2020

Sur les murs

Il y a plusieurs semaines des inscriptions « Stop au féminicide » fleurissaient sur les murs et les abris des transports en commun de Bordeaux. Les écritures ont fini par disparaître et j'ai cru que les brutes masculines* avaient cessé leurs tueries, mais il n'en ai rien puisque depuis quelques jours les peintres dénonciateurs ont remis cela avec un « Vos roses n'effaceront jamais nos bleus » plus poétique et plus subtil. Le "rose" et le "bleu" étant les couleurs attribuées conventionnellement aux deux sexes cela revient à affirmer que la tradition c'est l'oppression patriarcale criminelle.

* : "brute" est un terme curieusement masculin, je proposerais bien qu'on puisse dire "un brute" quand il s'agit d'un mâle ou pourquoi pas "un brut".

IMG_20200219_114148 (2).jpg

Près de chez moi sur une boutique en déshérence

 

Commentaires

Un nostalgique de 93 (pas du 93) effaré par les nouvelles valeurs de la république?

Écrit par : Sven | 20/02/2020

C'est peut-être un discret rappel adressé aux socialistes mitterrandiens ("vos roses" [fanées]) : jamais ils n'effaceront le [criminel] souvenir de la première ripoublik -- ou, moins probablement, celui d'une équipe de crétins courant après la baballe ("les [pas très] bleus").
Alphonse Allais aurait certainement trouvé un festival de facéties en changeant les couleurs : "Vos verts n'effaceront jamais nos marrons". Une autre combinaison aurait vu les asiatiques proclamer son éternelle résistance face aux communistes, mais en prévision du bouton Avia, on laissera le lecteur sagace la retrouver seul. ;-)

Écrit par : Blumroch | 20/02/2020

Faut utiliser le camaïeu
Vos cuisses de nymphe émue ne supplanteront jamais notre espagnol malade
Votre caca d'oie soutenu ne prendra jamais le dessus sur nos doigts de fée
Et avec des motifs !
Facile,archi facile !
Vos croissants n'arriveront jamais, jamais, jamais, à la cheville de nos croix !

Écrit par : Kobus van cleef | 20/02/2020

En écho à l'excellente formule finale du camarade Kobus van Cleef, ce titre (et rien que le titre !) :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Pas_de_piti%C3%A9_pour_les_croissants
Le sigma lunaire[1] n'effacera jamais le gamma[2] ! ;-)

[1] https://fr.wikipedia.org/wiki/Sigma_lunaire
[2] Variantes théologiquement acceptables : le tau ou le khi.

Écrit par : Blumroch | 20/02/2020

Sven > De 93 ?

Blumroch > Je préfère les croix sans croissants.

Kobus van cleef > Camaïeu ou 50 nuances de vide.

Écrit par : Pharamond | 21/02/2020

Écrire un commentaire