Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/03/2019

"D'échec en échec jusqu'à la victoire finale"*

JCFROGBLOG4 a mis au point un jeu d'échecs des Gilets jaunes jouable en ligne :

egj.JPG

(Merci à Blumroch)

* Mao Zédong

 

Commentaires

Rise like lions after slumber
in unvainquishable number,
shake your chains to earth like dew
you are many, they are few

Écrit par : Dia | 14/03/2019

Excellent titre, qui condense encore cette formule du *Petit livre rouge* (section V, "La guerre et la paix") : "Lutte, échec, nouvelle lutte, nouvel échec, nouvelle lutte encore, et cela jusqu'à la victoire -- telle est la logique du peuple, et lui non plus, il n'ira jamais contre cette logique."

Les vers de Shelley cités par le camarade Dia, sous le masque de l'anarchiste, sont bien trouvés eux aussi. J'en avais appris l'existence en HK1 au cours d'un exercice parmi les plus imbéciles jamais imaginés : le commentaire comparé.

Écrit par : Blumroch | 14/03/2019

Dia > Le nombre fait-il tout ?

Blumroch > Je ne connaissais que la formule "condensée". D'ailleurs après deux autres parties perdues je viens d'en gagner trois d’affilée contre l'IA. Il suffit d'avancer groupés et ne pas se laisser infiltrés par une pièce adverse et malgré les pertes on gagne en acculant l'adversaire dans son camp. Je parle du jeu...

Écrit par : Pharamond | 14/03/2019

@Pharamond : "Le nombre fait-il tout ?" Oui, malheureusement. La quantité est reine et règne. :-(
"Je parle du jeu..." : *naturellement*, what else ? ;-)

Écrit par : Blumroch | 14/03/2019

Il faut le nombre et la volonté, l'un sans l'autre ne fonctionne pas, je crois.

Écrit par : Pharamond | 14/03/2019

Faut aussi se considérer comme déjà mort (grande leçon romaine du Hagakuré, d'ailleurs reprise dans un des premiers épisodes de *The A-Team*). N'avoir plus rien à perdre rend invincible, raison pour laquelle le Système prend soin, pour l'heure, avec la pauvre habileté qui le caractérise, de ne pas *tout* prendre -- ce qui prouve qu'existe une *immense* différence entre le rien et le *presque* rien. :-(
Dans *Les contes des arts martiaux*, un seigneur maître du sabre offre à un condamné à mort une chance d'échapper à son destin : qu'il l'emporte au combat, et il sera libre. Le condamné, pourtant sans expérience, est à deux doigts de gagner face à un guerrier expérimenté.
L'ennui, c'est que lorsque les populations auront enfin le dos au mur, ce sera trop tard.

Écrit par : Blumroch | 14/03/2019

Le règne de la quantité et les signes de temps ... vieux souvenir d' un livre qui me fut confus ... :-( Guénon n' est pas ma tasse de thé ..

Écrit par : EQUALIZER | 15/03/2019

Le petit livre rouge , j' en ai un exemplaire authentique ramené de Chine ... c' est illisible (en chinois) , mais je l' ai en français acheté Librairie La Commune (rue Geoffroy St-Hilaire) en 1968 ! finalement c' est mieux en chinois ! :-D

Écrit par : EQUALIZER | 15/03/2019

Blumroch > Sun Tzu raconte qu'après une victoire un général ayant acculé une armée plus nombreuse à un fleuve profita de la nuit, simulant une négligence, pour lui ouvrir un passage dans ses lignes afin de lui permettre de retraiter car il savait que même battue précédemment l'armée ennemie poussée dans ses derniers retranchements aurait tentée le tout pour le tout et risquait, cette-fois, de le battre. Nos maîtres connaissent-ils cette histoire ?

EQUALIZER > Je n'ai jamais lu la chose ni en Français ni dans le texte ;-)

Écrit par : Pharamond | 15/03/2019

@Pharamond : Suffit de demander !
https://chine.in/fichiers/petit-livre-rouge.pdf

Nos maîtres croient que Sun Tzsu est un guide pour les guerres *commerciales*. Musashi Miyamoto lui-même est victime de cette récupération délirante, même chez les Asiatiques ! :-(
*Les contes des arts martiaux* est un petit livre fort instructif, même quand on n'a pas d'intérêt particulier pour ce domaine.

@EQUALIZER : "Graecum est, non legitur", autrement dit : "Pour moi, c'est du chinois". ;-)

Écrit par : Blumroch | 15/03/2019

Blumroch > Euh... merci ;-)
L'avez-vous lu ?

Écrit par : Pharamond | 15/03/2019

@Pharamond : Oui. Pas en chinois ! ;-)

Écrit par : Blumroch | 15/03/2019

Et ?

Écrit par : Pharamond | 15/03/2019

Blumroch > Je vous hais, je suis devenu accroc aux échecs Gilets jaunes. Je me suis aperçu qu'il y avait plusieurs niveaux et que je jouais en aléatoire depuis le début. J'y arrive en facile et médium, mais en difficile je perds ou l'IA fait pat. Je n'ai gagné que trois fois :-

Écrit par : Pharamond | 15/03/2019

@Pharamond : Heureux mortel ! Moi, je ne peux même pas y jouer, et ce n'est même pas parce que l'auteur est un gauchiste ! ;-)

Écrit par : Blumroch | 15/03/2019

On peut aussi jouer sur son téléphone mobile...

Écrit par : Pharamond | 15/03/2019

@Pharamond : Je n'en possède pas -- et je n'irai pas utiliser celui de mon épouse. Et puis, tout ce qui n'est pas un bon vieil exécutable avec MZ... ;-)

Écrit par : Blumroch | 15/03/2019

C'est le début d'une carrière :

https://www.youtube.com/watch?v=39ckJnUi2tw

Écrit par : Blumroch | 16/03/2019

@Blum .. la Mite a un vrai talent de chansonnier ! digne du Caveau de la république ou des deux ânes , on a connu "la boîte à sel" à la TV (Rocca/Grello/PJ Vaillard) ... plus près de nous le bébête Show . Depuis c' est du plus mauvais goût ..

Écrit par : EQUALIZER | 16/03/2019

Blumroch > Je vous taquinais sachant que vous êtes réfractaire à ces petites machines ;-)

Merci pour le lien. La Mite retrouve l’inspiration ces derniers temps et c'est bien.

EQUALIZER > Demandez à un jeune ce qu'est un chansonnier...

Écrit par : Pharamond | 16/03/2019

@EQUALIZER : Un Jean Delacour aurait aujourd'hui bien du mal à rassembler en volume *Tout l'Esprit français* -- sauf à se limiter au mauvais esprit, trop peu répandu. L'ouvrage serait d'ailleurs interdit. Idée en passant : "plaisanterie approuvée et autorisée par le gouvernement".
Damn, pour savoir ce qu'était la "boite à sel" que vous évoquiez, ai été obligé d'utiliser Gougueul !
Mais pas pour cette facétie d'Ambrose Bierce : "WIT, n. The salt with which the American humorist spoils his intellectual cookery by leaving it out."
@Pharamond : Ces trucs sont inutilement compliqués, pire encore que les standards téléphoniques dont la maîtrise exigeait une secrétaire, voire deux. ;-)

Écrit par : Blumroch | 16/03/2019

@Phara ... "demandez à un jeune ce qu'est un chansonnier" ... ben heu , Hitler !?

Écrit par : EQUALIZER | 16/03/2019

Blumroch > Bien sûr, bien sûr...

EQUALIZER > Hitler ? Connais pas. Moi, je dirai Obispo.

Écrit par : Pharamond | 17/03/2019

Quand on se divertit à imaginer de sinistres manifestations du grotesque contemporain ("Foutriquet 2.0 président", par exemple), on a toutes les chances d'apprendre que le grotesque existe déjà, ou est sur le point de l'être. Ce grotesque-ci, que j'avais imaginé à la fin des années 90 en apprenant à ma fiancée de l'époque à jouer au go, je l'ai un peu attendu mais le voici dans toute sa splendeur :
https://lareclame.fr/bbdogermany-unesco-move-for-equality-216623
Tout commentaire serait inutile. Mieux vaut se réfugier dans le Grand Silence en attendant le triomphe de l'EuroReich. :-(

Écrit par : Blumroch | 25/03/2019

Les délires de ces gens-là n'ont aucune limite.

"l'EuroReich", hum... je ne relèverai pas la vilaine facilité ;-)

Écrit par : Pharamond | 25/03/2019

@Blumroch .. le jeu de Go ... cela fait si longtemps ! j' ai conservé mon Traité du jeu de Gô (Roger J.Girault / Librairie L'Impensé Radical 1970) et puis "Gô et Mao" pour une interprétation de la stratégie maoïste en termes de jeu de gô (Scott A. Boorman / Ed. Seuil 1972) .. mon gô-ban est au fond d' un placard depuis quarante ans , faute de combattants .. ;-) seul mon Tanto est resté affûté .. ;-)

Écrit par : EQUALIZER | 26/03/2019

@EQUALIZER : Faut pas oublier de tenir affûtés les complémentaires katana et wazikashi, même si, hélas !, comme le dit avec raison un proverbe mexicain, "l'acier froid va moins vite que le plomb bouillant". ;-)
Ce *Go et Mao* (ça fait très guide gastronomique), je ne le connaissais pas : merci pour la référence ! Je n'ai trouvé que cette page à son sujet :
https://charybde2.wordpress.com/2015/10/11/note-de-lecture-go-et-mao-pour-une-interpretation-de-la-strategie-maoiste-en-termes-de-jeu-de-go-scott-a-boorman/
Incidemment, *Le maître ou le tournoi de Go*, par Kawabata, est un beau livre.
Faute d'adversaires humains, vous devriez vous procurer un logiciel gratuit. Cette page en recense quelques-uns, de manière apparemment compétente :
https://senseis.xmp.net/?GoPlayingPrograms
Faudrait inventer un jeu citoyen où toutes les pierres seraient du même gris. ;-)
Ce roman de S.F., mineur mais plaisant, est organisé selon le déroulement d'une partie de go :
https://www.baen.com/limbo-system.html
A tout hasard, du même auteur, la série *Wizardry* mêle avec talent et humour magie et informatique (naturellement, aucun éditeur français ne s'y est intéressé).

Écrit par : Blumroch | 26/03/2019

Écrire un commentaire