Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/12/2018

Samedi 22 décembre

Je suis retourné participer à la manifestation des Gilets jaunes avec un couple d'amis. La manifestation, interdite par la Préfecture, s'est ébranlée plus tardivement vers 15 heures avec l'arrivée de quelques manifestants à moto qui nous ont ouvert la marche pour un circuit différent de la dernière fois. En attendant nous avons été interviewés par M6. Avant de répondre à mon tour à quelques questions générales, j'ai jeté un œil au logo sur le micro pour voir si je restais poli ou non, mais BFMTV reste discrète, semble-t-il. Au niveau des rues bloquées par les forces de l'ordre les manifestants leur ont rappelé qu'elles leur devaient leur augmentation de salaire. Arrivés près de l’Hôtel de Ville, nous avons de nouveau été bloqués par un important dispositif de sécurité mêlant CRS, Gendarmes mobiles, grilles DRAP, canon à eau, blindés de la Gendarmerie. Nous avons même croisé une dizaine de cow-boys de la BAC en tenue anti-émeutes en train de contourner la manifestation pour s'embusquer dans une petite rue. Mes amis et moi sommes allés prendre un verre dans une quartier plus calme et nous nous sommes séparés. Bizarrement alors qu'ultérieurement les médias annonceront 2 600 participants pour 4 500 samedi dernier j'ai eu l'impression d'un cortège plus nombreux et plus motivé.

IMG_20181222_165748.jpg

Les chiens d'un SDF en gilet jaune

Commentaires

Nous nous sommes croisés sans nous voir.
Arrivée à Pey Berland par le cours Alsace Lorraine.
Les GJ sont restés assez loin du dispositif de
- police (CRS) côté palais de justice
- gendarmes mobiles côté face mairie.
C'était calme et une nana s'est mise à danser devant les CRS : les GJ se sont rapprochés et là ; plouf, un grand coup de canon à eau

Écrit par : Philippe Dubois | 27/12/2018

Y retournez-vous le 29 ?

Écrit par : Pharamond | 27/12/2018

Écrire un commentaire