Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/12/2018

Musique (487)

C'était avant...

Générique de la série Le renard à l'anneau d'or (1975)

Françoise Hardy sur une musique de Georges Moustaki

Générique du film Le juge fayard dit « le Sheriff » (1977)

Philippe Sarde

Générique de début du film Coup de tête (1979)

Pierre Bachelet

Commentaires

D'étonnante manière, à en croire l'un des suppléments du DVD, l'excellent *Coup de tête* aurait eu son petit succès chez les footistes -- qui n'ont probablement pas tout compris. Intemporelle réplique de gouvernement : "J’entretiens onze imbéciles pour en calmer huit cents autres qui n’attendent qu’une occasion de s’agiter."
Au pitoyable "Allez les bleus !" qui rappelle une blague sur les différences de pigmentation chez les schtroumphs, le bon mot d'ordre en ce moment serait plutôt : "Allez les Jaunes !". ;-)
Ce générique-ci est nettement moins mémorable, quand le film, lui, l'est, malgré quelques naïvetés et quelques concessions au registre LHLPSDNH :
https://www.youtube.com/watch?v=TxQm3BfxKvI

Écrit par : Blumroch | 06/12/2018

Merci de rappeler cet excellent acteur qu'était Patrick Dewaere.
Un autre slogan qui pourrait convenir, vu l'orientation que prennent les gilets jaunes, serait les jaunes devant et les marrons dehors.

Écrit par : Sven | 08/12/2018

oui, la télé des années

Écrit par : jmespe | 08/12/2018

D'actualité, ce petit air triste :
https://www.youtube.com/watch?v=LewgtTJAb-M

Écrit par : Blumroch | 08/12/2018

Bizarre, mon commentaire a été tronqué (???..)

bref, je disais :
la télé des années d'avant les années 80 montre ben combien nous avons changé de civilisation

Le plus pénible pour moi est que la frénésie à remplacé l'imagination.
Certains acteurs français ont été effacés des écrans radar ( ex : Pierre fresnay)

J'avais fait (il y a longtemps sur mon vieux blog)
une modeste recension sur la série "chateauvallon"

http://jmespe.blogspot.com/2013/11/chateauvallon-ou-la-croisee-des-mondes_3.html

Écrit par : jmespe | 09/12/2018

Avant quoi ? ... ;o)

Écrit par : téléphobe | 09/12/2018

Blumroch > Les années 70 ont été le champs du cygne du cinéma français, il se voulais déjà progressiste, mais était encore très influencé par les productions de son âge d'or. Les années Mitterrand vont tout pourrir avec son cinéma forcément engagé.
J'aimais bien leur musique comme celle de Bachelet, simple, populaire et cadrant parfaitement à l'action.
Pour le film que vous citez c'était encore un temps où l'on avait confiance dans le travail des journalistes et qu'un scandale pouvait réveiller la population. Oui, que de naïvetés.

Les Brigandes sont de plus en plus sinistres.

Sven > Pour Patrick Dewaere, c'est un hasard, mais comme c'est un acteur emblématique de l'époque il est apparu dans les deux films.

jmespe > Je n'avais à l'époque pas regardé cette série. Le mitterrandisme et son influence commençaient déjà à me donner la nausée. Mais votre article me parait très juste dans son analyse.

Écrit par : Pharamond | 09/12/2018

téléphobe > Avant que l'on passe de l'ombre à la lumière.

Écrit par : Pharamond | 09/12/2018

Écrire un commentaire