Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/11/2017

Paréidolie (3)

Ces derniers jours je suis allé donner un coup de main pour peindre le salon d'une amie. En m'éloignant du mur pour remplir à nouveau mon bac la distance m'a permis de voir un visage barbu au regard réprobateur ou peut-être triste dans la peinture étalée par mon rouleau. Le voyez-vous aussi ?

20171031_203333 (2).jpg

Commentaires

Si votre amie est Gambaisienne et combustible, il n'y a pas de doute, l'esprit de Landru hante cette maison.

Écrit par : Coach Berny | 02/11/2017

Plutôt que le promoteur de la femme au foyer, je verrais bien un paysan ou un intellectuel russe coiffé d'une chapka.

Google y voit un simple phénomène atmosphérique.

Écrit par : Blumroch | 02/11/2017

Je verrais plutôt Ezra Pound (d'après 1945). L'ombre du crochet (de boucher ?) est plus inquiètante.

Écrit par : Nathanaël | 02/11/2017

Coach Berny > Elle n'est pas gambaisienne et sûrement combustible à un certain degré comme tout un chacun. Par contre en y regardant de plus près j'y vois pour ma part un Garibaldi. C'est moins sinistre comme présence murale.

Blumroch > Oui, il y a aussi quelque chose de russe dans le bonhomme. Quant à Google il n'a aucune imagination, la paréidolie lui échappe.

"le promoteur de la femme au foyer" j'aime beaucoup, c'est de vous ?

Nathanaël > Ezra Pound, ce n'est pas mal aussi et plus rassurant comme hantise.

Le crochet n'est qu'une support de rideau qui ne projettera plus d'ombre une fois la tenture raccrochée.

Écrit par : Pharamond | 02/11/2017

"Promoteur de la femme au foyer" :-)

Ca ressemble à un Christ orthodoxe, bien émacié et lugubre mais à qui-faut-pas-la-faire-tout-de-même.

Dans ce genre-là:
https://c.pxhere.com/photos/8e/9d/image_icon_church_orthodox_historically_believe_painting_art-657740.jpg!d

Écrit par : Benway | 02/11/2017

@Pharamond : Au mieux, j'ai *re*trouvé cette formule si facile. Je parie avoir de très nombreux précurseurs. Et hop, je vérifie à l'instant avec Gougueul, qui me donne cette réflexion attribuée à San-Antonio : "Cauchon qui s'en dédit, comme disait l'évêque qui cherchait des crosses à Jeanne d'Arc et qui lui a fait le coup de la femme au foyer bien avant que Landru ait fait breveter le système." (in *Prenez-en de la graine de San-Antonio*).
Nous avons nos précurseurs, dans tous les domaines ! ;-)

Je vois qu'Ezra Pound hante ce blog, et pas seulement dans le jeu des deux images ! Vortex for ever !

Écrit par : Blumroch | 02/11/2017

Bien plus jeune, ayant bien moins lu, j'ai parfois retrouvé, comme tout le monde, de jolies formules que des lectures ultérieures m'ont, par honnêteté, forcé à attribuer à leur premier auteur, évidemment *plagiaire par anticipation* (entre autres, Rivarol et Chamfort, quand même !). Gougueul permettant d'aller vite, avec "landru femme foyer", on tombe sur cette page divertissante digne de l'almanach Vermot :

http://parissecretetinsolite.unblog.fr/2010/05/27/feu-landru-defenseur-de-la-femme-au-foyer/

"Le feu follet" est très joli, qui ne doit évidemment rien à Drieu comme à Ronet.

Écrit par : Blumroch | 02/11/2017

Benway > Une apparition christique c'est plutôt de bon augure.

Blumroch > Humour assez potache, mais plaisant il faut le reconnaître.

Écrit par : Pharamond | 02/11/2017

Je lui trouvais un petit air de ressemblance avec le vieux maître de Martigues. La rénovation de la maison de votre amie se fait sous de bons auspices.

Écrit par : Sven | 02/11/2017

C'est vrai aussi. Pour l'instant nous avons donc : Désiré Landru, un Russe avec chapka (intellectuel ou paysan), Ezra Pound (après 45), Giuseppe Garibaldi, le Christ (orthodoxe) et Charles Maurras.

Écrit par : Pharamond | 02/11/2017

Dostoïevski ? (salut à tous !)

Écrit par : EQUALIZER | 03/11/2017

On revient aux intellectuels russes de Blumroch ;-)
Salut à vous

Écrit par : Pharamond | 03/11/2017

Il y a de fortes chances qu'il s'agisse de Philip K. Dick - c'est dans ses habitudes, on peut même distinguer son chat Magnificat ;o)

Écrit par : téléphobe | 03/11/2017

C'est plus facile que le jeu des 2 images : plein de réponses possibles ! Pour ma part, j'ai cru reconnaître Renaud Camus.

Écrit par : Nordiste | 03/11/2017

ou p't'êt' Koltchak ? :D

Écrit par : EQUALIZER | 03/11/2017

téléphobe > Je ne vois pas son chat, mais c'est matou qui vous influence, je crois.

Nordiste > C'est amusant comme chacun y voie selon son imagination.

EQUALIZER > Mais l'amiral n'était pas barbu. A moins que vous ne distinguiez aucune pilosité sur l'apparition.

Écrit par : Pharamond | 03/11/2017

Personne n'a encore parlé de l'ananas bouteille que le bonhomme brandit de la main droite !
C'est un quenelleur.

Écrit par : Carine | 03/11/2017

Je trouve que cela ressemble un peu à une carotte géante, si on parle de la même tache.

Écrit par : Pharamond | 03/11/2017

J'y voyais plutôt un poing rageur. Intellectuel ou paysan, mais mécontent en tout cas. ;-)

Écrit par : Blumroch | 03/11/2017

En restant en Russie, si on imagine une coiffe au bonhomme on peut y voir une sorte de pope.

Écrit par : Pharamond | 03/11/2017

En restant en Russie, si on imagine une coiffe au bonhomme on peut y voir une sorte de pope.

Écrit par : Pharamond | 03/11/2017

Écrire un commentaire