Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/02/2017

Le jeu des deux images (260)

Comme son nom l'indique il s'agit de deux images qui doivent vous permettre par analogie de deviner l'identité d'une personnalité vivante ou défunte.

260a.jpg

260b.jpg

 

Commentaires

Ptolémée.
Et c'est mon dernier mot.

Écrit par : Carine | 09/02/2017

Enigme obéissant à un préjugé sexiste et cinémaphobique. Toutes les stars ne sont pas des oies. Et pourquoi seraient-elle de bois, en plus ? En revanche, nous reprendrons en chantant notre leçon de géométrie dans l'espace :
"Le volume de la sphère,
Quoiqu'elle puisse faire,
Vaut quatre tiers de "Pi.R.3",
Fût-elle de bois".
Ce sera aussi mon dernier mot, avant le prochain incident de frontière.

Écrit par : Nathanaël | 09/02/2017

Enigme obéissant à un préjugé sexiste et cinémaphobique. Toutes les stars ne sont pas des oies. Et pourquoi seraient-elle de bois, en plus ? En revanche, nous reprendrons en chantant notre leçon de géométrie dans l'espace :
"Le volume de la sphère,
Quoiqu'elle puisse faire,
Vaut quatre tiers de "Pi.R.3",
Fût-elle de bois".
Ce sera aussi mon dernier mot, avant le prochain incident de frontière.

Écrit par : Nathanaël | 09/02/2017

Diantre, pourquoi apparais-je deux fois ? je suis à jeun.

Écrit par : Nathanaël | 09/02/2017

Une oie de bois dans le ciel flamboie. La constellation de l'oie ayant disparue il y a belle lurette, je sèche lamentablement.

Écrit par : Coach Berny | 09/02/2017

Carine > Votre dernier mot n'est pas le bon, désolé.

Nathanaël > Amusant rapprochement auquel, par pure lâcheté, je n'adhère pas.

Il faut répéter la leçon pour qu'elle rentre d'où le doublon ;-)

Sinon, il s'agit bien d'une oie, mais elle a une particularité.

Coach Berny > "Constellation" est ce qu'il faut retenir.

Écrit par : Pharamond | 09/02/2017

Johannes Hevetius , astronome , découvreur de la constellation de l' oie ? ça meuhh paraît trop simple ...

Écrit par : EQUALIZER | 09/02/2017

Non plus, mais c'est bien une oie et en quoi pourrait-elle bien être ?

Écrit par : Pharamond | 09/02/2017

Une oie de bois de sapin?
"les oies sauvages vont vers le nord"
J'ai reconnu Cassiopée et les 2 ourses sur la carte.

Bon.

Et avec cet inventaire que même Prévert aurait pas pu faire aussi tordu, on fait quoi?!?

Écrit par : Popeye | 09/02/2017

Sinon, le cou de l'oie est visiblement une pièce rapportée sur le corps, la tête n'est pas sculptée dans la masse. Le détail n'a aucune espèce d'importance je le crains.

Écrit par : Popeye | 09/02/2017

Popeye > Réponse affirmative pour votre première question.

Écrit par : Pharamond | 09/02/2017

Les oies sauvages, le Nord, migration des oies sauvages :
Selma Lagerloff ou lof, sais pas.

Écrit par : Carine | 09/02/2017

Non plus.

Résumons : il y a une oie en sapin et des constellations...

Écrit par : Pharamond | 09/02/2017

Howard Hugues, actionnaire de Lockheed, qui fabriqua le Constellation, premier long courrier de l'aéronautique civile, et qui avait volé (avant guerre ?) sur son (hydra)vion, (je crois), "Oie de sapin", monstre qui s'élevait à peine au-dessus de l'eau (je n'ai pas ici de guillemets pour les noms de bateaux ou aéronefs).

Écrit par : Nathanaël | 09/02/2017

Ça sent l'hypothèse gagnante ca^^

Écrit par : Carine | 09/02/2017

Nathanaël > Bravo ! Il s'agit bien du milliardaire excentrique et passionné d'aviation qui fabriqua le Hughes H-4 Hercules appelé péjorativement "l'Oie de sapin" soit "Spruce Goose" en anglais et qui demeure encore l'avion avec la plus grande envergure. Il fit un minuscule vol en 47 et reste depuis au sol. Hughes participa aussi grandement à l'élaboration du Lockheed Constellation et en acheta 40 pour sa compagnie, la TWA.

Carine > Tu as bien senti ;-)

Écrit par : Pharamond | 09/02/2017

@Pharamond : N'ayant pas trouvé la solution de votre astucieuse énigme, j'avais lâchement préféré ne hasarder aucune hypothèse ("Hypotheses non fingo"). J'étais d'autant moins pardonnable que j'avais déjà vu cet avion, au coeur d'un épisode de l'excellente série "Leverage" intitulé "The (Very) Big Bird Job".

Écrit par : Blumroch | 09/02/2017

J'le savais que c'était bon !
Bravo Nathanaël ! Clap clap clap...

Écrit par : Carine | 10/02/2017

Blumroch > J'ai vu quelques épisodes de la série (j'aime bien la voleuse), mais pas celui-ci. Je vais peut-être me laisser tenter.

Écrit par : Pharamond | 13/02/2017

@Pharamond : Bonne idée. J'ai vu tous les épisodes dans leur version originale l'an dernier (on trouve maintenant le coffret pour une trentaine de dolleuros). Dans l'ensemble, les scénarios et personnages sont plus intéressants que ceux de la série anglaise analogue *Hustle* ("Les arnaqueurs V.I.P." en néo-français), pourtant fort regardable.

Écrit par : Blumroch | 14/02/2017

Jamais vu la série anglaise.

Écrit par : Pharamond | 14/02/2017

Les commentaires sont fermés.