Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/09/2015

La nuit qui vient

Celtic_cross_Knock_Ireland.jpg

Commentaires

La nuit vient, c'est fort probable.

Je me suis remis à faire du sport. Sait-on jamais, une meilleure forme physique pourrait se révéler fort utile prochainement.

Écrit par : Popeye | 10/09/2015

Avoir la forme, posséder quelques objets létaux et savoir s'en servir, c'est le minimum.

Écrit par : Pharamond | 10/09/2015

Ni survivaliste ni expert en aucun art martial, je n'en ai pas moins tendance à ne pas être d'accord sur ce dernier point. L'Etat et ses outils répresseurs survivront longtemps à l'effondrement culturel général, et j'ai tendance à croire que la transformation progressive de l'Europe en banlieue de Mogadiscio ne rendra ni nos zélus ni nos flics plus souples côté armes à feu. L'accès à n'importe quel type d'arme d'autodéfense pourrait devenir extrêmement difficile pour les citoyens qui respectent la légalité (ce sont certes des blaireaux, mais bon).

En parallèle, on peut raisonnablement s'attendre à ce que la petite délinquance explose, du genre qui n'a pas forcément accès à des armes de guerre, quoiqu'en pensent les obsédés du jihad. Monsieur Toubab risquera bien plus souvent de se faire massacrer à coups de pied ou de couteau que de se prendre une rafale de kalash. A l'inverse, s'il tente de se défendre lui-même, il est presque certain que l'appareil judiciaire va lui écraser la gueule. Nous sommes donc promis à être pris entre le marteau de la justice et l'enclume de la rue.

Si ces hypothèses paraissent acceptables, n'est-il pas plus raisonnable d'entretenir sa forme physique et d'apprendre à bousiller du connard hostile à mains nues ou/et avec ce qui nous tombe sous la main ? Ce ne sont pas les méthodes (encore) parfaitement légales qui manquent et elles sont la plupart du temps moins coûteuses et plus réalistes que de griller des centaines de boîtes de cartouches par année.

Ca n'empêche certes pas de planquer du calibre dans un recoin, mais tout remettre à l'ultima ratio pour autant ?

Écrit par : Stag | 10/09/2015

Sans tomber dans les excès, juste essayer de ne pas trop se laisser aller physiquement et avoir chez soi des choses qui peuvent faire mal en cas d'urgence et seulement en cas d'urgence parce que comme vous le soulignez face au tribunaux on aura toujours tort. Le reste c'est du bonus (le pistolet de grand-papa, un fusil de chasse pas déclaré...)

Écrit par : Pharamond | 10/09/2015

La nuit qui vient ? Non !

http://www.lauburu.fr/medias/09b.jpg

Écrit par : Coach Berny | 10/09/2015

Une croix solaire pour chasser l'obscurité ?

Écrit par : Pharamond | 10/09/2015

@ Coach
Vous ne seriez pas Basque, par hasard?

Écrit par : Popeye | 11/09/2015

C'est soit la nuit qui tombe soit une aube dorée qui point - la pureté du matin me va ;o)

Écrit par : téléphobe | 11/09/2015

@ Popeye
Depuis 1 mois jour pour jour, white-flight mûrement réfléchi, géopolitiquement étudié, confirmé par les premières observations sur le terrain, conforté par ma première visite en mairie, wait and see quand-même.

Écrit par : Coach Berny | 11/09/2015

téléphobe > Optimiste ! Mais ma foi...

Écrit par : Pharamond | 13/09/2015

@ Coach
Je ne suis pas surpris. Un mien camarade de promotion, fort sympathique encore qu'ayant choisi la gendarmerie, a eu la chance de commander la compagnie de gendarmerie départementale de Bayonne. De mémoire, il était auparavant affecté à un coin riant comme Perpignan ou Narbonne.
Il m'avait dit que la nature de la délinquance, comme des délinquants ou même du reste de la population, était de véritables vacances par rapport à ce qu'il avait pu connaître.

Écrit par : Popeye | 14/09/2015

Les commentaires sont fermés.