Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/08/2015

Le jeu des deux images (231)

Comme son nom l'indique il s'agit de deux images qui doivent vous permettre par analogie de deviner l'identité d'une personnalité vivante ou défunte.

 

231a.jpg

231b.jpg

 

Commentaires

Caran d'Ache ?

Écrit par : Nathanaël | 24/08/2015

Un crayon + la retraite de Russie = Gustave Doré, dessinateur auteur d'une (cocasse) Histoire de la sainte Russie ?

Écrit par : Nordiste | 24/08/2015

Nathanaël > Bravo ! Il s'agit bien d'Emmanuel Poiré dit Caran d'Ache (transcription phonétique d'un mot russe signifiant "crayon") et petit fils d'un soldat de la Grande Armée qui avait fini par se fixer à Moscou.

Nordiste > C'était une bonne idée mais les images permettaient une réponse plus précise. Doré n'était pas que dessinateur et son Histoire de la sainte Russie dépasse la campagne de Napoléon.

Écrit par : Pharamond | 24/08/2015

Peu à peu, mine de rien, on se rapproche du stylo... ;o)

Écrit par : téléphobe | 24/08/2015

Caran d'Ache c'est l'homophonie approximative de "kara tach" du turcoman....
Kara ,comme noir
Tach ,comme pierre
Pierre noire ,donc
Y avait pas de crayon dans l'Empire turco-mongol ,il n'y avait que des pinceaux et de la pierre à encre ,encre de Chine ,comme il se doit
Néanmoins, les russes ont repris le mot pour designer le crayon, le dessinateur poiré l'a donc adopté
Ses héritiers ont ensuite créé une belle histoire industrielle
La solution du jeu était difficile, mais élégante
Bravo aux gagnants !

Écrit par : kobus van cleef | 24/08/2015

téléphobe > Je dois finir par me faire influencer sans m'en rendre compte : c'est le pouvoir de la répétition.

kobus van cleef > Merci pour vos précisions.

Écrit par : Pharamond | 26/08/2015

@Pharamond : n'ayez crainte ma relative influence n'a rien de néfaste, je ne suis qu'un simple admirateur de Leni et de Baldur ;o)

Écrit par : téléphobe | 26/08/2015

Je ne vous aurais jamais cru admirateur de Lénine et Balladur. Je suis un peu déçu...

Écrit par : Pharamond | 26/08/2015

Si si je vous assure, j'ai pensé à Caran d'Ache en voyant le crayon et la peinture de la retraite de Russie.
Je ne savais cependant pas que le père de Caran d'Ache avait été un grognard, peut-être pas si fidèle que ça vu qu'il est resté à Moscou...

Écrit par : Popeye | 27/08/2015

Je vous crois. Pour la fidélité du sieur, il paraît qu'il est resté en Pologne par amour avant d'aller à Moscou. le petit fils est revenu en France et à fait son service militaire pendant 5 ans pour retrouver la nationalité française. C'est plus facile aujourd'hui...

Écrit par : Pharamond | 27/08/2015

J'ai bien ri - et ça fait du bien ;o)

Écrit par : téléphobe | 27/08/2015

J'ai dis une bêtise ?

Écrit par : Pharamond | 27/08/2015

Les commentaires sont fermés.