06/01/2013

La dernière pitoyable pitrerie des soixante-huitards ?

 

Les divorces tardifs sont en hausse

Les divorces au-delà de 50 ans sont de plus en plus fréquents en France. Selon l’Insee, leur nombre a doublé entre 1995 et 2005. Ainsi, en 2005, près de 10 000 couples de plus de 60 ans ont mis fin à leur union.

Pour Yolande Gannac-Mayanobe, plusieurs facteurs expliquent l’explosion du nombre de divorces tardifs: « Cela peut être un effet de la mode du jeunisme. On a peur de ne pas être dans le coup, de ne pas profiter de sa vie. C’est bien entendu également lié au fait qu’on vit plus longtemps: à 55 ans, on sait qu’on a, statistiquement, entre vingt-cinq et trente ans de vie devant soi. Cela peut être le départ d’une deuxième ou troisième étape dans sa vie. Et il faut, enfin, souligner le fait que les grands-parents n’ont plus la même importance, au sein de la famille, que dans les générations précédentes. Ils ont plus de temps pour s’occuper d’eux-mêmes. »

Source : La revue des Caisses d'Épargne (PDF)

Commentaires

"les grands-parents n’ont plus la même importance, au sein de la famille, que dans les générations précédentes. Ils ont plus de temps pour s’occuper d’eux-mêmes. "

Je pense qu'au contraire les parents ne se sont jamais autant déchargés -ponctuellement- de leurs responsabilités au profit des grands-parents que maintenant.

Écrit par : Le blaireau-garou | 07/01/2013

Oui, le dernier argument me semble bidon, j'ai maint exemples en tête de parents qui confient leurs enfants à leurs grand-parents pour pouvoir aller travailler dans différents cas, maladie, mercredi , vacances scolaires etc.

Écrit par : Pharamond | 07/01/2013

Écrire un commentaire