statistiques web gratuite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/06/2022

Nazinéma (4)

En attendant les productions hollywoodiennes – et si un missile Sarmat n'a pas rayé Los Angeles de la carte d’ici là – contant les horreurs commises par les hordes poutiniennes dévoreuses d'enfants ukrainiens il y a toujours les inusables nazis.

La leçon d'allemand de Christian Schwochow

Betrayed d'Eirik Svensson

Adieu Monsieur Haffmann de Fred Cavayé

Une jeune fille qui va bien de Sandrine Kiberlain

La ruse de Colin Firth

Les Leçons persanes de Vadim Perelman

We go in at dawn de Ben Mole

The Occupation de Steven Oritt

Wolf Hound de Michael B. Chait

On notera la mention "Inspiré d'un fait réel" pour certains d'entre eux même si l'inspiration se borne parfois à simplement se dérouler pendant la Seconde guerre mondiale, conflit dont même les négationnistes reconnaissent la réalité.

Bonus :

Ici pas de nazis mais l’Église catholique du XVIe siècle, soit à peu près la même chose pour un réalisateur progressiste.

L'hérétique de Hansjörg Thurn