statistiques web gratuite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/03/2022

Un pognon de dingue

pb.jpg

Source : pascalbul

 

Commentaires

Bah, tout cela est "légal", et même si cela ne l'est pas (comme le prétendent de fins juristes ayant un grand sens de l'humour), cela le devient grâce à la complicité de la "justice" (quinte de fou rire) et des merdias. Le progressisme déteste les limites ; la populace, elle aussi, n'en connaît aucune, qui a accepté, accepte, acceptera tout de la part de son tyranneau, d'Alstom à McKinsey en passant par... tout le reste.
Dans un monde normal... non, rien. On est au delà de l'inutile.
Y'a quand même un paradoxe savoureux : la plèbe prétend se méfier des journalopes, qui se plaignent de cette défiance évidemment injustifiée, mais la même plèbe obéit aux ordres de ces mêmes journalopes.
Je commence à ne plus supporter nos chers contemporains.
"Qu'on me donne 300000 milichiens, quelques centaines de curés et de fonctionnaires, ainsi que plusieurs millions de supplétifs importés, et je tiendrai l'eurorégion France à la gorge." (Suétone l'Alternatif, historien d'un monde quantique parallèle)

Écrit par : Blumroch | 27/03/2022

Blumroch > Tout le principe de notre totalitarisme fardée en démocratie est de ne pas imposer quelque chose, mais d'annihiler le reste. "Voyez on vous laisse choisir et vous avez choisi Machintruc, alors maintenant fermez-là parce que si vous allez contre la décision populaire vous êtres un p.... de facho bon à exterminer !"

Écrit par : Pharamond | 28/03/2022

on me dirait qu'en plus le poudré a dissimulé son capital je serais détruit :-D

Écrit par : Paul.Emic | 04/04/2022

Paul.Emic > C'est de la gourmandise ;-)

Écrit par : Pharamond | 04/04/2022

Écrire un commentaire