statistiques web gratuite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/09/2019

Karlo

IMG_20190909_073917.jpg

Près de mon lieu de travail, au niveau d'un passage piétonnier qui croise les voies de tram des silhouettes de rhinocéros sur des planches à roulettes ont été peintes sur le sol. Renseignements pris il s'agit de Karlo la mascotte de la campagne de sensibilisation sur les dangers pour les piétons dus à la circulation des tramways, ceux-ci peinant à s'arrêter sur une courte distance. Donc pour donner une idée de la masse de ces machines on a pris comme unité de mesure le rhinocéros, l’Éducation nationale étant ce qu'elle, les notions de poids, de vitesse, de décélération ne signifiant sans doute plus grand chose et la population issue du continent africain se montrant de plus en plus nombreuse le choix est peut-être tout compte fait assez judicieux. Bientôt pour donner le poids d'une personne il faudra dire : « Mon fils pèse deux babouins et trois mangoustes et demi. » C'est assez poétique, mais risque de s'avérer fastidieux pour les calculs un tant soit peu complexes. Il s'avère que Bordeaux n'a pas le monopole de cette bizarrerie exotique, comme dans la pièce de Ionesco le mal se répand et plusieurs autres villes sont touchées. Si dans la capitale de la Nouvelle Aquitaine un tram fait 40 pachydermes cornus ailleurs il peut n'en faire que 30.

Karlo, le rhino de TBM !

Bordeaux : Karlo le rhino, la campagne insolite de Keolis

Commentaires

@ Pharamond

Ne pas sous-estimer la dégénérescence d'une partie de la jeunesse européenne et tout particulièrement celle sévissant dans la comm.
J'ai vu des jeunes d'une vingtaine d'années porter ce genre d'accoutrement en public, devant une cinquantaine de personnes, sans aucune honte:
https://www.boiteapyjama.com/produit/grenouillere-pyjama-pokemon/

Écrit par : Sven | 14/09/2019

J'ai aussi découvert, en laissant un peu regarder la télé à mes enfants pendant les vacances, ce dessin animé:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Miraculous,_les_aventures_de_Ladybug_et_Chat_Noir
Produit par: https://fr.wikipedia.org/wiki/Zagtoon
En voici les deux principaux protagonistes:
https://images-na.ssl-images-amazon.com/images/S/cmx-images-prod/Item/673344/673344._SX360_QL80_TTD_.jpg
L'atmosphère y est, comment dire, assez particulière. Ca doit être une production non genrée comme ils disent.
Le pouvoir de sidération de la télé est incroyable.
Deux jours plus tard, mes deux garçons s'appelaient lady bug quand ils se chamaillaient.
Mon épouse était furieuse et leur a dit de ne pas employer ce terme. Elle avait compris, comme moi, lady boy. La différence était si ténue a plus d'un titre. Je soupçonne les créateurs de l'avoir fait exprès.

Écrit par : Sven | 14/09/2019

Ils ont carrément oublié "Fanfan" l'éléphant !
Non seulement c'est rosse mais c'est aussi de la discrimination ;o)

Écrit par : téléphobe | 14/09/2019

@Sven : Merci pour cet éclairage *inattendu* sur la mode de ce temps : j'ai éclaté de rire. D'un autre côté, allez savoir si les milices gouvernementales ne seraient pas *sidérées* face à des Gilets jaunes ainsi accoutrés avec le masque de *V pour Vendetta* -- une manière d'adapter à la modernité le style de l'homme ivre[1].

Encore une production fraîche, à l'évidence. Mais quelle idée, aussi, de laisser vos gamins devant les mauvais et malsains *hasards* de la diffusion télévisée ! Pour les dessins animés, suffit de choisir les bons DVD -- *Masha et Michka*, *Tom et Jerry*, *La panthère rose* (même si l'animal est bien socialiste) ou mieux : *Les Shadoks*. ;-)
La T.V. fait perdre des points de Q.I.[2].

[1] https://fr.wikipedia.org/wiki/Zui_quan.
[2] *TV Lobotomie : la vérité scientifique sur les effets de la télévision*. Desmurget vient de récidiver, cette fois à propos des ordinateurs, tablettes et autres optiphones, avec *La fabrique du crétin digital* -- ce titre en regrettable franglais rendant hommage "culturel" (ne pas rire) à Brighelli.

Écrit par : Blumroch | 14/09/2019

Sven > J'ai vu des enfants et même des ados porter ces pyjamas, mais jamais en public. c’était dans quel contexte ?

Je ne crois pas que les créateurs l'ai fait exprès, ils ne pensent pas assez pour cela ;-)

téléphobe > Avec "Fanfan" il va valoir recalculer le poids du tram, vous compliquez tout !

Écrit par : Pharamond | 14/09/2019

@ Blumroch

Je suis resté bouche bée. Le ridicule ne tue décidément plus.
Je doute que les deux spécimens que je vous décrivais aient une forte conscience nationale qu'elle soit sociale ou identitaire: le seul gilet jaune qu'ils auraient pu porter étant la grenouillère (c'est ainsi que s'appelle ce type d'accoutrement) de Pikachu.
Sinon, je partage votre avis, et celui de Desmurget dont j'ignorais qu'il avait sorti un livre sur les méfaits du numérique, sur la télé. Nous étions dans une location de vacances et après des journées bien remplies, les enfants avaient droit à une petite pause devant la télé. L'exception confirme la règle. Pour ma défense, mes enfants regardent les dessins animés le plus souvent en anglais ou dans la langue (européenne) maternelle de mon épouse. Merci pour vos suggestions auxquelles je rajoute Johan et Pirlouit, Prince Vaillant (de Thulé :-)), Robin des bois, ...

@ Pharamond

Je te raconterai en mp.
Que les créateurs soient des benêts et des fayots suivant l'air du temps, c'est évident. Les sociétés de production, elles savent très bien ce qu'elles font: promotion de la diversité du lgbtisme... Ma mère a la télé via Orange et sa chaîne pour enfants Gulli. J'ai vu quelques échantillons de ce qui y passe. La propagande commence jeune.

Écrit par : Sven | 15/09/2019

@Sven : Après avoir ri (un peu nerveusement), j'avais eu la vision, étrange et comique, d'une manifestation silencieuse de Gilets jaunes ainsi déguisés, avec en plus le masque mentionné *supra*.
La défense est inutile où l'attaque n'était pas -- je pensais bien que les circonstances étaient *exceptionnelles*. ;-)
Pas encore lu le nouveau livre de Desmurget, mais je commence à me méfier de lui, tout sympathique et tout intelligent qu'il est : dans ses deux bouquins sur les régimes, au nom de l'habituel numéro sur les "neurosciences", il prétend qu'on peut *reprogrammer* le cerveau de manière à trouver les broc[c]olis aussi succulents qu'un bon steak. Il finira par nous donner un manuel de cuisine *électorale* prétendant que par une habile propagande scientifique, nous allons tous avoir de l'admiration pour Foutriquet 2.0 et les euronullités qui contrôlent nos existences.
Eh eh, le pourcentage de réfractaires s'explique peut-être par leur ciel de naissance -- une autre forme d'*injustice* génétique héritée qui n'a pas encore intéressé les gauchistes. Là encore, monographie à écrire sous pseudonyme (Jensen Arthur, par exemple). ;-)

Écrit par : Blumroch | 15/09/2019

Sven > Je suis d'accord sur la malignité des productions pour les enfants et les jeunes, mais je crois, et je peux me tromper, que dans le cas de Lady Bug ce n'était qu'un hasard.

Écrit par : Pharamond | 16/09/2019

Écrire un commentaire