Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/03/2018

Embrigadement

Cet amusant dessin est très juste, tellement juste que l'on peut remplacer "les médias, les politiques" de la première vignette par bien d'autres choses comme "complotistes, fake news"... et cela fonctionne aussi.

complot.png

Source : quelque part sur le net

Commentaires

Qui possède le gène de la servitude cherchera toujours un maître. Trop peu de gens sont faits pour être libres.

Écrit par : Blumroch | 19/03/2018

Je crois que le propos du dessin est celui des faux sauveurs. La liberté est un autre (et vaste) sujet...

Écrit par : Pharamond | 19/03/2018

C'est la raison pour laquelle la démocratie telle qu'elle existe aujourd'hui (suffrage universel) ne peut conduire qu'à une dictature: les prédisposés à la liberté seront toujours condamnés à une oppression grandissante par la masse des moutons qui la désirent profondément .

Mais je crois aussi être hors-sujet là ;-)

Écrit par : Benway | 19/03/2018

@Pharamond : Si les moutons veulent être guidés, c'est en raison du gène de la servitude. Aptes à être libres, ils ne reconnaîtraient aucun maître et ne demanderaient à personne de les guider ou de penser à leur place. ;-)

Écrit par : Blumroch | 19/03/2018

Benway > Non, non, vous êtres pas hors sujet, mais je dirais plus une tyrannie qu'une dictature.

Blumroch > Je doute qu'on puisse se passer d'une autorité, le problème est qu'on lui donne tout pouvoir en échange du confort.

Écrit par : Pharamond | 19/03/2018

@Pharamond : Obéir se peut concevoir temporairement, au cas par cas ; abdiquer son libre jugement, jamais.
L'excellente planche que vous avez trouvée m'évoque un dessin vu dans un des catalogues de Loompanics, voici quelques décennies : plusieurs petits cochons (à l'oeil aussi vif que celui d'un bovidé ou d'un *vegan*) sont absorbés dans la contemplation d'un écran de télévision, pendant qu'un autre petit cochon, brandissant la recette du *burger* au bacon, tente vainement d'attirer l'attention de ses congénères : "Oui, c'est comme ça que les deux-pattes le fabriquent, c'est *nous* la matière première !". Un autre petit cochon ayant l'air de surveiller tout ce petit monde, de désigner le trouble-fête en disant : "Conspirationniste !".

Écrit par : Blumroch | 19/03/2018

Une vérité dérangeante ne pèse pas lourd face à un mensonge confortable.

Écrit par : Pharamond | 19/03/2018

Écrire un commentaire